Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Appel à communications – Conflits sur/dans la langue : perspectives linguistiques, argumentatives et discursives 

2017-11-19
Logo de l'Université d'Osnabrük.

Un appel à communications vient d'être lancé pour le colloque interdisciplinaire « Conflits sur/dans la langue : perspectives linguistiques, argumentatives et discursives ». Organisé par Geneviève Bernard Barbeau, Franz Meier et Sabine Schwarze dans le cadre du 11e Congrès des francoromanistes allemands, dont le thème  est « Guerre et paix. De la productivité des crises et des conflits », ce colloque se découlera du 26 au 29 septembre 2018 à l'Université d'Osnabrück, en Allemagne. Les personnes intéressées à soumettre une proposition doivent envoyer un courriel aux trois organisateurs : genevieve.bernardbarbeau@uqtr.ca, franz.meier@philhist.uni-augsburg.de et sabine.schwarze@philhist.uni-augsburg.de avant le 15 janvier 2018.

La langue suscite souvent des passions et des polémiques dans l'espace francophone. Si ces conflits sur la langue font l'objet de nombreuses études, la façon dont ils se construisent et se manifestent est davantage négligée. Ce colloque vise à combler cette lacune. Son principal objectif est de comprendre les mécanismes par lesquels émergent les prises de position conflictuelles au sujet de la langue et de faire état des phénomènes sociaux plus larges qui peuvent mener à la polémique ou à la querelle, voire à la violence verbale. Quelques questions seront explorées lors du colloque, notamment :

  • Comment ces conflits sont-il nommés dans le discours sur la langue et quelles sont les caractéristiques qui participent, le cas échéant, à les distinguer ?
  • Quelles sont les composantes (lexicales, sémantiques, pragmatiques, etc.) des discours conflictuels sur la langue ?
  • Comment ces conflits se construisent-ils au plan (socio)discursif ?
  • Quels rôles interactionnels les individus qui y participent jouent-ils ?

Le colloque souhaite accueillir des interventions cherchant à analyser ces questions à la lumière d'approches linguistiques, argumentatives ou discursives. 

Les propositions de communications ne doivent pas dépasser 300 mots (références bibliographiques incluses). Les présentations seront d'une durée de 30 minutes et la langue du colloque est le français.

Pour plus d'informations, consultez les pages 35 et 36 de Le document PDF s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. l'appel à communicationsCe lien ouvre dans une nouvelle fenêtre, et son contenu risque de ne pas être accessible.