Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Appel à communications - Les « francophones » devant les normes, 40 ans après. Les Français devant la norme. L'(in)sécurité linguistique aujourd'hui : perspectives in(ter)disciplinaires

2017-07-18
Logo de l'Université François-Rabelais de Tours.

Un appel à communications vient d’'être lancé pour le colloque international organisé par l'équipe Dynamiques et enjeux de la diversité linguistique et culturelle (l'EA 4428 DYNADIV), avec la collaboration du Centre d'étude du français et des francophonies plurielles (le C-FFraP1), sur le thème « Les " francophones" devant les normes, 40 ans après. Les Français devant la norme. L'(in)sécurité linguistique aujourd'hui : perspectives in(ter)disciplinaires ». Le colloque se tiendra du 13 au 15 juin 2018 à l'Université François-Rabelais de Tours. Les propositions de communications doivent être envoyées au plus tard le 16 octobre 2017.

Les travaux portant sur l'insécurité linguistique sont plutôt rares même si elle est reconnue comme un aspect important du processus d'appropriation d'une langue et dans les situations de contacts de langues.

Le but du colloque serait de réfléchir à cette tension en tentant notamment d'en comprendre les causes pour éventuellement y remédier. L'insécurité linguistique, qui est souvent perçue comme un frein à l'appropriation des langues, demande à être mieux connue, comprise, analysée ou éventuellement exploitée. Plus récemment, dans l'idée de problématiser autrement cette notion, la journée d'études « Tours Qualitatifs 2017 » a été orientée vers les rapports insécurité – sécurité linguistique.  

Les trois orientations suivantes pourraient permettre de renouveler le regard porté sur les différentes composantes du rapport insécurité – sécurité linguistique :

  1. Les terrains de la recherche
  2. Les perspectives interdisciplinaires
  3. L'épistémologie des notions de sécurité et d'insécurité linguistique

Plusieurs formes d'échanges sont proposées aux participants : témoignage, conférence plénière grand public, table-ronde, communications en atelier et panel.

Pour en savoir plus, communiquez avec Véronique CastellottiCe lien ouvre dans une nouvelle fenêtre, et son contenu risque de ne pas être accessible, responsable de l'équipe de l'EA 4428 DYNADIV.