Accueil » Actualités linguistiques » 

Le français dans l'actualité

C'est arrivé un 20 mars!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-03-20 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

La première Journée internationale de la Francophonie est célébrée le 20 mars 1988. La date du 20 mars a été retenue en commémoration de la signature, en 1970, du traité créant l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), qui deviendra plus tard l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). 

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 11 mars! 
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-03-11 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Après deux séjours en Acadie, en 1606 et en 1610, Louis Hébert et Marie Rollet amorcent, le 11 mars 1617, leur traversée vers Québec, où ils s’installeront avec leurs trois enfants.

C'est aussi un 11 mars, en 1913, qu'est fondée la Ligue des droits du français. Elle se donne pour objectif de favoriser la diffusion du français, particulièrement dans l’industrie et le commerce.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 8 mars!

Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-03-08 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 8 mars 1834, Ludger Duvernay fonde l’Association Aide-toi, le Ciel t’aidera, qui deviendra la Société Saint-Jean-Baptiste, premier groupe de défense des intérêts des Canadiens français et de leur langue.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 25 février! 
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-25 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 25 février 1965, la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme (Commission Laurendeau-Dunton) dépose un rapport préliminaire dans lequel elle conclut notamment que les francophones se situent parmi les plus bas salariés au Canada et sont souvent obligés de travailler en anglais pour trouver et garder un emploi.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 22 février!

Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-22 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Radio-Québec naît le 22 février 1968. Déjà, en mars 1945, le gouvernement dirigé par le premier ministre Maurice Duplessis avait adopté une loi créant Radio-Québec « à des fins éducatives ».

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 18 février!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-18 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

La Société du parler français au Canada est fondée le 18 février 1902. Elle publiera le Bulletin du parler français au Canada et organisera les grands congrès de la langue française. Ses travaux se poursuivront jusqu’en 1962.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 13 février!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-13 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 13 février 1973, la Commission d’enquête sur la situation de la langue française et sur les droits linguistiques au Québec, mieux connue sous le nom de Commission Gendron, recommande de faire du français la seule langue officielle du Québec.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 10 février!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-10 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Avec la signature du traité de Paris le 10 février 1763, la France cède à l’Angleterre une partie de la Nouvelle-France, qui devient la Province of Quebec. L’anglais est alors la langue du pouvoir et de la justice. 

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 9 février!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-09 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

L’architecte Eugène-Étienne Taché signe un contrat le 9 février 1883 pour construire la façade du Palais législatif de Québec (aujourd’hui l’hôtel du Parlement). Il fait graver dans la pierre au-dessus de la porte principale la devise Je me souviens, en référence à l’histoire du Québec. Pour en savoir davantage, consultez la page intitulée « La devise du Québec » dans l’onglet Devise du site Web Drapeau et symboles nationauxCe lien ouvre dans une nouvelle fenêtre, et son contenu risque de ne pas être accessible du ministère de la Justice du Québec.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 4 février! 
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2017-02-04 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Chargé d’enquêter sur les causes de la rébellion des Patriotes, le comte de Durham présente au ministère des Colonies, le 4 février 1839, un rapport dans lequel il recommande que le Haut-Canada et le Bas-Canada soient réunis en une seule province anglaise, que soit accélérée l’immigration britannique au Canada et que l’on retire aux Canadiens français les libertés accordées par l’Acte de Québec et par l’Acte constitutionnel.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot. 

Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.