Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Publication du CSLF intitulée L’usage des langues et la place du français dans le domaine du transport aérien au Québec : une étude exploratoire

2014-10-27

Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) publie une étude intitulée L’usage des langues et la place du français dans le domaine du transport aérien au Québec : une étude exploratoire, signée par Julie Bérubé et Sophie Comeau. On y observe principalement que le statut prépondérant de l’anglais dans le domaine du transport aérien, à l’échelle internationale, est indéniable. Ce statut, joint au bilinguisme (français-anglais) d’une forte majorité de travailleurs du domaine, contribue à faire de l’anglais la langue commune du transport aérien dans plusieurs circonstances au Québec, notamment entre les membres de certains équipages ou dans les communications radio.

Toutefois, le français jouit d'une position favorable chez les petits transporteurs québécois et dans le contrôle de la circulation aérienne au Québec. Il apparaît néanmoins important de faire preuve de vigilance et de maintenir une approche incitative pour les aspects qui relèvent de la compétence provinciale, par exemple en ce qui concerne le développement et la promotion de la terminologie française ainsi que la langue du commerce et des affaires.
Le document PDF s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. L'étude (1,8 Mo), Le document PDF s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. son résumé ainsi que le communiqué de presse annonçant sa diffusion sont disponibles dans le site Web du CSLF.