Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Un doctorat honoris causa décerné à Clément Duhaime

2015-05-27

L'Université de Montréal remet cette semaine un doctorat honoris causa à trois personnalités, dont le diplomate Clément Duhaime, qui a fait rayonner la culture francophone dans le monde entier.

Clément Duhaime est l'un des rares diplomates de carrière de l'État québécois. Il fait ses premiers pas sur la scène diplomatique en 1980, alors qu'il est chargé de mission à la Conférence des ministres de l'Éducation nationale de la Francophonie, à Dakar. Il sera successivement adjoint au délégué général des affaires francophones et multilatérales, à la Délégation générale du Québec à Paris; conseiller spécial auprès du secrétaire général de l'Agence intergouvernementale de la Francophonie; représentant permanent et chef de mission diplomatique de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) auprès de l'Union européenne. De 2000 à 2005, il est délégué général du Québec en France. En 2006, le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, en fait le premier Administrateur de l'OIF, avec mission de la faire entrer dans la modernité.

Les deux autres personnalités qui recevront un doctorat honoris causa sont Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du Musée des Beaux-Arts de Montréal, et Christian Gouriéroux, professeur au Département de sciences économiques de l'Université de Toronto et chercheur au  Centre de Recherche en Économie et Statistique, à Paris.

La collation des grades aura lieu ce vendredi 29 mai, à compter de 14 h, à l'amphithéâtre Ernest-Cormier de l'Université de Montréal.

Pour en savoir davantage, consultez le site Web de l’Université de Montréal.