Accueil » Actualités linguistiques » 

Le français dans l'actualité

C'est arrivé un 17 août!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-08-17 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 17 août 2001, la Commission des États généraux sur la situation et l'avenir de la langue française au Québec, présidée par Gérald Larose, publie son rapport à la suite d'une vaste consultation menée à travers le Québec. Intitulé Le français, une langue pour tout le monde, ce rapport contient 149 recommandations.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 31 juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-31 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 31 juillet 1974, la Loi sur la langue officielle, dite « loi 22 », fait du français la langue officielle du Québec. Elle impose l'usage du français dans l'affichage public, elle oblige les entreprises qui veulent traiter avec l'État à appliquer des programmes de francisation et elle limite l'accès à l'école anglaise. Pour en savoir davantage sur cette loi, consultez le site Web du ministère de la Culture et des CommunicationsCe lien ouvre dans une nouvelle fenêtre, et son contenu risque de ne pas être accessible.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 23 juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-23 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Sanctionné par la reine le 23 juillet 1840, l'Acte d'Union unit le Haut et le Bas-Canada. L'anglais devient la seule langue officielle de la « Province du Canada » (article 41). L'article sera aboli en 1848 à la suite de vives réactions de la part des Canadiens français.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 20 juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-20 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le projet de loi intitulé Acte pour abroger certains actes y mentionnés, et pourvoir plus amplement à l'établissement et au maintien des écoles publiques en cette province est déposé le 20 juillet 1841. Avec l'adoption de la Loi sur l'instruction publique qui s'ensuivra, un véritable réseau d'écoles desservant la population de langue française émerge pour la première fois depuis 1760.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 16 juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-16 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Bataille des gens de l'air : les contrôleurs aériens et les pilotes francophones du Québec, qui affirment ne pas pouvoir travailler dans leur langue, déclenchent une grève à la veille de l'ouverture des Jeux olympiques de Montréal, le 16 juillet 1976. Ils obtiennent le droit de pouvoir communiquer en français dans certaines situations.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 8 juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-08 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

La reine Victoria signe, le 8 juillet 1852, la Charte royale qui permet au Séminaire de Québec de créer l'Université Laval, première université de langue française en Amérique.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 3 juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-03 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain fonde Québec et y installe le premier établissement de la colonie française qui deviendra permanent.
Par ailleurs, dans le cadre des célébrations entourant le 370e anniversaire de la fondation de Québec, le Conseil de la langue française remet pour la première fois, le 3 juillet 1978, les insignes de l'Ordre des francophones d'Amérique et le Prix du 3-Juillet-1608 afin de reconnaître l'action de personnes et d'organismes qui ont à cœur la défense et la promotion de la langue et de la culture françaises en Amérique.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 1er juillet!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-07-01 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

L'Acte de l'Amérique du Nord britannique entre en vigueur le 1er juillet 1867, unissant ainsi le Québec, l'Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. L'article 133 donne au français et à l'anglais le statut de langues officielles aux parlements d'Ottawa et de Québec, ainsi que devant les tribunaux fédéraux et québécois.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 24 juin!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-06-24 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

Le 24 juin 1912 se tient à Québec le premier Congrès de la langue française, qui rassemblera pendant six jours des membres du clergé ainsi que des intellectuels et des hommes politiques du Québec, du Canada français et des États-Unis.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.

C'est arrivé un 22 juin!
Les éphémérides du Conseil supérieur de la langue française

2018-06-22 Photographie de la toile de Charles Huot intitulée Le débat sur les langues

L'Acte de Québec a reçu la sanction royale le 22 juin 1774. Promulgué par le gouvernement britannique, l'Acte de Québec reconnaît officiellement la langue française. De plus, il rétablit les lois civiles françaises perdues en 1763 avec le traité de Paris et permet la participation des Canadiens d'origine française au gouvernement civil de la colonie.

Illustration : Le débat sur les langues, de Charles Huot.
Collection Assemblée nationale. Photographe Christian Chevalier.