Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Langues et identité(s) en Algérie. Enquêtes sur les représentations sociolinguistiques auprès de jeunes Algériens

2019-11-04
Couverture de l'ouvrage.

Auteur : Chahrazed Dahou (dir.)
Maison d’édition : L’Harmattan
Année : 2019

Cet ouvrage se propose d'étudier le rapport subjectif de locuteurs algériens à leurs langues du point de vue de la sociolinguistique impliquée. Après plus d'un siècle d'unilinguisme français et plus d'un demi-siècle d'unilinguisme arabe en Algérie, la langue tamazight a été reconnue en 2016 comme seconde langue officielle au terme d'une longue résistance. Ce qui apparaît au travers des discours de locuteurs algériens arabophones ou berbérophones interrogés en France et en Algérie, c'est que les langues officielles d'Algérie sont en contact/conflit avec d'autres langues, dont le français et les langues premières des locuteurs algériens (darija, dialecte arabe, kabyle). Ce contact/conflit s'inscrit dans le cadre de ce qui est appelé ici pluri-dieu-glossie.

Le résumé publié est celui de l'éditeur.