Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour une reconnaissance politique des langues. Le corse et la coofficialité - 50 arguments

2019-01-14

Auteur : Colonna Romain
Maison d'édition : Albiana
Année : 2018

La coofficialité et, d'une façon plus large, la langue corse, sont probablement les sujets qui ont fait le plus parler d'eux en Corse ces dernières années. 

Le thème est en effet d'importance : le corse est une langue minorée, dominée et menacée. De plus, il s'agit d’un des principaux piliers de l'identité collective du peuple corse qui, historiquement, philosophiquement et juridiquement, est en opposition avec l'organisation et la Constitution même de l'État français et avec son idéologie monolinguiste. 

Dans ce débat très sensible, celui de la coofficialité et de la langue corse, on a beaucoup glosé et parfois entendu des arguments contraires au plus élémentaire des raisonnements scientifiques.

C'est ainsi qu'à travers ces 50 arguments l'auteur montre que tout cela n'est finalement qu'une affaire de politique, de construction sociale, de lutte de pouvoir et qu'un statut de coofficialité serait normal, légitime et surtout… possible.

Romain Colonna est maître de conférences à l'université de Corse, membre de l'UMR CNRS 6240 LISA. Ses recherches concernent, entre autres, le fonctionnement social du corse, la minoration et la domination linguistiques ainsi que les politiques linguistiques. Il a écrit et publié plusieurs ouvrages et articles spécialisés autour de ces thèmes.

Le résumé publié est celui de l'éditeur.