Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Conseil supérieur de la langue française récompense deux professionnels des médias pour leur maîtrise de la langue française

2019-05-05

Montréal, le 5 mai 2019. – Le Conseil supérieur de la langue française a dévoilé ce soir les noms des lauréats des prix médias 2019. Ainsi, madame Isabelle Paré remporte le prix Jules-Fournier et monsieur Jacques Beauchamp, le prix Raymond-Charette. La remise des prix a eu lieu ce dimanche 5 mai à Montréal, à l'Amphithéâtre du Gesù, dans le cadre du Gala des grands prix du journalisme, organisé par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Isabelle Paré, lauréate du Prix Jules-Fournier 2019

Détentrice d'une licence en droit de l'Université de Montréal, Isabelle Paré s'est jointe à la salle de rédaction du Devoir en 1987, après un stage à La Presse. En 1990, une bourse lui a permis de parfaire sa formation au quotidien Le Monde. Elle a remporté en 2000 le prix Judith-Jasmin dans la catégorie grand reportage. Au cours de sa carrière de journaliste, elle a eu l'occasion de couvrir plusieurs secteurs de l'information, de la politique à la santé en passant par les affaires sociales et la culture. Isabelle Paré est toujours reporter aux informations générales et également chef de division, responsable de la coordination des dossiers du samedi dans Le Devoir.

La lauréate du prix Jules-Fournier a retenu l'attention du jury par sa grande maîtrise de la langue française, par l'usage d’un vocabulaire riche ainsi que par la clarté de son expression. De plus, l'écriture classique qu'elle manie avec brio est portée par un style rythmé et possède sa texture propre. Aussi, elle a la capacité à capter et à retenir l'attention du lecteur, à vulgariser les sujets traités et à alterner, avec justesse et intelligence, les propos, les visions et les citations. Enfin, elle sait allier la rigueur de l'exposé, la qualité de la narration et la pertinence de la métaphore.

Jacques Beauchamp, lauréat du prix Raymond-Charette 2019

Le journaliste et animateur Jacques Beauchamp commence sa carrière à la Société Radio-Canada en 1987. Après des études en communications à l'Université d’Ottawa, il se retrouve dans les Prairies canadiennes. À la suite d’un bref passage à la télévision  comme reporter au Manitoba, il migre vers la radio qu'il ne quittera plus. Pendant une dizaine d'années, il animera différentes émissions à Régina, à Ottawa et à Toronto. En 1997, il accepte un poste de correspondant national à Toronto, avant de devenir, deux ans plus tard, responsable des affectations nationales pour les nouvelles à Montréal. Il se joint ensuite à l’émission Désautels où il réalise des reportages sur de grands enjeux de société au Canada et à l’étranger. En 2013, on lui confie l'animation de l'émission Pas de midi sans info. Depuis 2015, il anime Aujourd'hui l'histoire.

Le lauréat du prix Raymond-Charette a su se démarquer par la correction exemplaire de la langue, par la richesse du vocabulaire ainsi que par la clarté de l'expression. Aussi, la rigueur de l'exposé, la vivacité et l'élégance du style de même que la pertinence des propos sont portées par une langue française maîtrisée et généreuse. De plus, par l'éloquence et la précision de sa parole, il invite à l'écoute, capte l’attention, provoque la curiosité et amène à la réflexion. Enfin, il sait transmettre la connaissance et faire voir ce qui est dit par la musicalité du ton et l'harmonie du langage.

Les prix médias

Le prix Jules-Fournier est décerné annuellement à un journaliste de la presse écrite en reconnaissance de la qualité de ses écrits, tandis que le prix Raymond-Charette est remis à un journaliste de la presse radiotélévisée pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité. Les deux prix sont chacun accompagnés d’une bourse de 2 000 $ et d'un parchemin calligraphié.

Pour plus de renseignements sur les prix médias, visitez le site Web du Conseil supérieur de la langue française au www.cslf.gouv.qc.ca.

À propos du Conseil

Le Conseil supérieur de la langue française a pour mission de conseiller la ministre responsable de la Langue française sur toute question relative à la langue française au Québec. De plus, il peut informer le public sur toute question qui concerne le français au Québec.

                                                                                       – 30 –

Source : Conseil supérieur de la langue française
Téléphone : 418 643-2740
Courriel : cslf@cslf.gouv.qc.ca

 

 

 

 

 

Vers le haut