Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Conseil supérieur de la langue française récompense deux professionnelles des médias pour leur maîtrise de la langue française

2022-04-28

Québec, le 28 avril 2022. – Le Conseil supérieur de la langue française rend publics aujourd'hui les noms des personnes lauréates des prix médias 2022. Ainsi, madame Chantal Guy remporte le prix Jules-Fournier et madame Azeb Wolde-Giorghis, le prix Raymond-Charette.

Chantal Guy, lauréate du prix Jules-Fournier 2022

Titulaire d'un baccalauréat en études littéraires de l'Université du Québec à Montréal, Chantal Guy est journaliste culturelle depuis 1999, et la littérature a toujours fait partie de son parcours. Stagiaire en 2001 à La Presse, elle obtient les postes de journaliste aux arts et de directrice du cahier Lectures en 2006, puis de correspondante à Paris en 2015. En parallèle de son emploi à La Presse, elle a collaboré aux émissions Plus on est de fous, plus on lit à ICI Première et Retour vers la culture à ICI ARTV, en plus d'écrire pour diverses publications et ouvrages collectifs (Bonjour voisine, Je veux une maison faite de sorties de secours). Depuis 2019, elle est chroniqueuse pour le cahier Arts et être dans lequel elle écrit autant sur la culture que sur les sujets de société. En 2011, elle a remporté le prix Judith-Jasmin dans la catégorie « Portrait et entrevue ».

La lauréate du prix Jules-Fournier a retenu l'attention du jury par sa maîtrise de la langue française, par l'efficacité de son écriture ainsi que par la richesse de son style. De plus, la diversité de son vocabulaire de même que la précision de son langage permettent de commenter des problèmes sociaux avec justesse et de traiter des sujets d'intérêt avec pertinence. Aussi, elle possède un sens du récit qui autorise à raconter des parcours, à créer des moments, à susciter des émotions et à capter l'attention du lecteur. Enfin, elle sait, par ses textes, allier la qualité de la démonstration au rythme de la narration et à l'originalité du point de vue.

Azeb Wolde-Giorghis, lauréate du prix Raymond-Charette 2022

Au service du diffuseur public depuis plus de vingt-cinq ans, Azeb Wolde-Giorghis a exercé son métier en Europe, en Afrique et aux États-Unis. Diplômée en sciences politiques, elle amorce sa carrière au Manitoba puis en Saskatchewan, avant d'œuvrer dans les Maritimes, où elle couvre les provinces de l'Atlantique pour l'émission Le Point. En 1998, elle ouvre le premier bureau de Radio-Canada en Afrique, à Abidjan, en Côte d'Ivoire. En 2001, elle est basée à Londres et commente l'actualité britannique pendant neuf ans avant de revenir à Montréal, où elle couvre entre autres la Commission de vérité et réconciliation. Elle a notamment remporté le prix d'Amnistie internationale pour ses reportages après le génocide rwandais ainsi que le second prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre. En 2020, elle signe le documentaire L’Éthiopie de mon cœur, qui retrace l'histoire de sa famille. Elle est aujourd'hui correspondante à Washington pour la télévision de Radio-Canada.

La lauréate du prix Raymond-Charette a su se démarquer par la correction de sa langue, par la richesse de son vocabulaire ainsi que par la clarté de son expression. Aussi, elle sait allier l'élégance du style à la maîtrise de la langue française, qui se révèle à la fois naturelle, juste et novatrice. De plus, par une parole tout aussi éloquente que spontanée et par la rigueur de l'exposé, elle sait rendre accessibles des thèmes délicats, et compréhensibles des réalités complexes. Le jury a par ailleurs souligné que son approche du récit et la précision de sa parole permettent la nécessaire distance professionnelle avec les faits traités tout en sachant révéler leur profondeur. Elle incarne enfin une tradition d'excellence.

Production vidéo avec les lauréates des prix médias : https://youtu.be/zuI8TmVkcEQ

Les prix médias

Le prix Jules-Fournier est décerné annuellement à une ou à un journaliste de la presse écrite en reconnaissance de la qualité de ses écrits, tandis que le prix Raymond-Charette est remis à une ou à un journaliste de la presse radiotélévisée pour sa contribution exemplaire à la diffusion d’un français de qualité. Les deux prix sont chacun accompagnés d'une bourse de 2 000 $ et d'un parchemin calligraphié.

Pour plus de renseignements sur les prix médias, visitez le site Web du Conseil supérieur de la langue française au www.cslf.gouv.qc.ca.


                                                                             – 30 –


Source : Conseil supérieur de la langue française
Téléphone : 418 643-2740
Courriel : cslf@cslf.gouv.qc.ca

 

 

Vers le haut