Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Christian Rioux du Devoir reçoit le prix Jules-Fournier 2001

2001-11-16

Trois-Rivières, le 16 novembre 2001. - Le prix Jules-Fournier a été remis à monsieur Christian Rioux, « pour la qualité de ses textes, clairs, concis et imagés, pour son souci du mot juste et pour sa capacité à traiter avec un égal bonheur des sujets très divers ». C'est en ces termes que le secrétaire du Conseil de la langue française, monsieur Alexandre Stefanescu, a rendu hommage au lauréat, lors du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec qui se tient actuellement à l'hôtel Delta, à Trois-Rivières.

Monsieur Rioux est depuis 1994 correspondant du Devoir à Paris, d'où il couvre l'actualité européenne. Il a d'abord été collaborateur à de nombreuses publications parmi lesquelles L'Actualité, Commerce, Elle Québec et le Cahier Plus de La Presse. Il a aussi écrit dans L'Événement du jeudi et Paris Match. De plus, il collabore régulièrement à l'émission Kiosque de TV5-Europe. Monsieur Rioux a publié l'an dernier, aux éditions du Boréal, des récits de voyages chez les peuples minoritaires d'Europe intitulés Voyage à l'intérieur des petites nations, et il publiera au printemps un recueil de poésie aux Écrits des Forges.

Le prix Jules-Fournier est décerné chaque année par le CLF à un journaliste de la presse écrite québécoise pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité.

Vers le haut