Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Condoléances à l'occasion du décès du docteur Camille Laurin

1999-03-12

Madame Francine Castonguay,

Les membres et le personnel du Conseil de la langue française se joignent à moi pour vous offrir, à vous et à votre famille, nos plus sincères condoléances à l'occasion du décès du docteur Camille Laurin.

Nous sommes profondément attristés par la perte de ce grand homme qui a très profondément marqué le Québec. Sa conviction profonde, sa vigueur intellectuelle, sa ténacité en ce qui concerne la défense du plus précieux élément de notre identité en Amérique du Nord, la langue française, telle que nous l'a léguée notre propre histoire, fait du Docteur Camille Laurin un homme qui aura assuré notre avenir culturel comme peuple. Ainsi mérite-t-il pour toujours notre reconnaissance indéfectible.

Soyez assurée que nous poursuivrons avec ardeur le mandat que nous a légué votre mari, par la Charte de la langue française.

Nadia Brédimas-Assimopoulos
Présidente
Conseil de la langue française

Vers le haut