Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Isabelle Hachey, journaliste à La Presse, lauréate du prix Jules-Fournier 2009

2009-11-14

Sherbrooke, le samedi 14 novembre 2009. — Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) a décerné aujourd'hui le prix Jules-Fournier 2009 à madame Isabelle Hachey, journaliste au quotidien La Presse. Le prix a été remis à madame Hachey lors du gala du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, au Théâtre Granada, à Sherbrooke.

Le président du CSLF, monsieur Conrad Ouellon, a décrit en ces mots les raisons pour lesquelles madame Hachey s'est vu remettre le prix : « Nous sommes heureux de remettre le prix Jules-Fournier 2009 à madame Isabelle Hachey pour son grand talent à sensibiliser le lecteur, avec douceur et finesse, à des sujets parfois difficiles ou délicats ainsi que pour son style d'écriture accessible et personnel mariant vigueur et fluidité. » Pour souligner ces qualités, le CSLF a remis à madame Hachey une bourse de 5000 $ et un parchemin calligraphié.

Titulaire d'un diplôme d'études collégiales en art et technologie des médias, Isabelle Hachey a travaillé au journal Le Devoir et pour divers magazines avant de se joindre à La Presse en 1997. Correspondante à Londres de 2001 à 2004, elle a couvert les points chauds de la planète — de Gaza à Harare en passant par Bagdad. Aujourd'hui de retour à Montréal, elle s'emploie à analyser en profondeur divers enjeux de société.

Le prix Jules-Fournier du CSLF est décerné depuis vingt-neuf ans à un journaliste des médias écrits québécois pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité.

Vers le haut