Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Madame Josée Blanchette, journaliste au journal Le Devoir, récipiendaire du prix Jules-Fournier 1999

1999-11-27

Québec, le 27 novembre 1999. - La lauréate du prix Jules-Fournier 1999 est une journaliste dont le jury a reconnu le talent à faire découvrir le différent, l'insolite ou, ce qui est un tour de force, pour poser un regard original sur l'ordinaire de la vie. La langue est riche, l'émotion juste. Chaque texte a sa musique propre. C'est en ces termes que monsieur Alexandre Stefanescu, secrétaire du Conseil de la langue française, a rendu hommage à la lauréate du prix Jules-Fournier 1999, madame Josée Blanchette.

Madame Blanchette est journaliste au journal Le Devoir depuis 1993 et ses articles couvrent des sujets d'intérêt général. Épicurienne de réputation internationale, elle anime, depuis l996 sur les ondes de Radio-Canada, une chronique à l'émission C'est bien meilleur le matin.

Le prix Jules-Fournier est décerné chaque année par le Conseil de la langue française à un ou une journaliste de la presse écrite au Québec pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité.

La cérémonie s'est déroulée dans le cadre du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec qui se tient actuellement à l'hôtel Le Chanteclerc à Sainte-Adèle, Montréal.

Vers le haut