Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Raymond Archambault, lauréat du prix Raymond-Charette 2009

2009-11-14

Sherbrooke, le samedi 14 novembre 2009. — Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) a décerné aujourd'hui le prix Raymond-Charette 2009 à monsieur Raymond Archambault, animateur à la retraite de la radio de Radio-Canada, pour l'ensemble de sa carrière, qu'il a consacrée à véhiculer une langue de qualité. Le prix a été remis à monsieur Archambault lors du gala du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, au Théâtre Granada, à Sherbrooke.

Le président du CSLF, monsieur Conrad Ouellon, a décrit en ces mots les raisons qui ont amené le jury à remettre ce prix à monsieur Archambault : « Nous sommes heureux de remettre le prix Raymond-Charette 2009 à monsieur Raymond Archambault pour la rigueur et la constance de son travail tout au long de sa carrière, pour le rôle influent qu'il a joué en transmettant une langue de qualité dans les médias et pour sa capacité à utiliser un français impeccable, même en direct. » Pour souligner ces qualités, le CSLF a remis à monsieur Archambault une bourse de 5000 $ et un parchemin calligraphié.

Raymond Archambault est entré au service de Radio-Canada en 1977. Après avoir occupé des fonctions de rédacteur, puis de reporter, à la radio et à la télévision, il est devenu présentateur des informations et animateur des émissions spéciales à la radio. Il aura passé la plus grande partie de sa carrière à la barre des radiojournaux du matin. Monsieur Archambault se destinait à l'enseignement du français et c'est par hasard, en suivant un cours de phonétique à l'École normale Ville-Marie, qu'il s'est découvert de nouveaux intérêts. Ce qui devait n'être qu'un emploi d'été dans une station de radio de Montréal (CJMS-FM) s'est transformé en une carrière qui s'est poursuivie à CFGL-FM, puis à Radio-Canada. Raymond Archambault a pris sa retraite en juillet dernier.

Le prix Raymond-Charette du CSLF est décerné depuis dix ans à un membre des médias électroniques québécois (radio ou télévision) pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité.

Vers le haut