Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Simon Laflamme, un auteur de Sudbury, en lice pour le prix Émile-Ollivier 2008

2008-01-21

Québec, le 21 janvier 2008. - Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) annonce la nomination de monsieur Simon Laflamme, un auteur résidant à Sudbury, à titre de finaliste pour le prix Émile-Ollivier 2008.

Son essai, Suites sociologiques, publié aux Éditions Prise de parole, retrace l'évolution de la pensée d'un sociologue contemporain. En créant des modèles d'analyse qui rassemblent des champs séparés, l'auteur transforme en hypothèses à vérifier des notions longtemps érigées en vérité.

Le jury a qualifié de magistral l'essai de monsieur Laflamme, qui navigue habilement entre le récit personnel d'un parcours universitaire et la propension naturelle de l'auteur à remettre en question les grands thèmes qui ont inspiré jusqu'à maintenant la démarche sociologique.

Suites sociologiques par Simon Laflamme

Simon Laflamme est originaire de Québec. Après avoir obtenu deux maîtrises de l'Université d'Ottawa, une en philosophie, l'autre en sociologie, il reçoit un doctorat en sociologie de l'Université de Paris VII. Il est actuellement professeur titulaire au département de sociologie de l'Université Laurentienne, à Sudbury. Auteur de plusieurs ouvrages, il poursuit des recherches en sociologie des communications et en sociologie économique.

Deux autres auteurs canadiens hors Québec sont en lice :

  • Madame Andrée Christensen, Ottawa, Depuis toujours, j'attendais la mer, Les Éditions David.
  • Monsieur André Lamontagne, Vancouver, Le tribunal parallèle, Les Éditions David.

Le nom du lauréat ou de la lauréate sera dévoilé le 12 mars prochain, au cours de la cérémonie de remise des insignes de l'Ordre des francophones d'Amérique et du Prix du 3-Juillet-1608.

 

Prix Émile-Ollivier

Le prix Émile-Ollivier a été créé à l'occasion du Forum de la francophonie, le 1er mai 2004, en collaboration avec le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes. En récompensant une œuvre (roman, nouvelle, récit, essai) publiée en français par une maison d'édition canadienne de l'extérieur du Québec, il témoigne de l'importance de la création littéraire et de la maîtrise de la langue française dans la vie culturelle des francophones.

Tous les détails sur les critères de sélection et les lauréats antérieurs sont accessibles dans la section Prix littéraire Émile-Ollivier de Prix et distinctions du site Web du CSLF.

Vers le haut