Accéder au contenu principal
Droit, informatique et traduction : l'expérience de la Communauté économique européenne : la puce et le dragon à sept langues

Droit, informatique et traduction

L'expérience de la Communauté économique européenne : la puce et le dragon à sept langues


Résumé de la publication


Le droit est devenu un important secteur de production, les textes juridiques ne cessant de se multiplier. En 1983, dans les pays occidentaux, on a produit plusieurs dizaines de milliers de pages de textes à valeurs législatives. Par ailleurs, cette documentation voit son volume doubler, tripler ou décupler dans les régions qui connaissent le bilinguisme ou le multilinguisme institutionnel.

L'ordinateur apparut alors à certains comme une solution intégrale aux problèmes de gestion d'une si vaste documentation, mais il n'a fait, au mieux, que permettre un accès plus facile aux données pertinentes... à condition que le demandeur connaisse l'existence de ces données!

Comment faire pour connaître en profondeur et maîtriser les contraintes que nous imposent le volume des textes, leur multilinguisme et la généralisation du recours à l'informatique?

Le recours à une juriste européenne n'est pas un hasard. L'expérience de l'Europe communautaire représente, aux yeux des Québécois, un sujet de réflexion autant que de curiosité.

Le nombre impressionnant des langues officielles de la législation communautaire ne forme donc pas le seul attrait du présent ouvrage. La conciliation des méthodologies qui se fondent pour produire la législation communautaire et, par voie de conséquence, la réception de ce droit de synthèse dans les droits nationaux constituent un objet d'étude d'un rare intérêt.



Cette publication n'est pas disponible pour le moment dans la bibliothèque virtuelle.
Pour la consulter en ligne ou sur support papier, veuillez en faire la demande au Conseil supérieur de la langue française :
418 643-2740 ou cslf@cslf.gouv.qc.ca.

Retour