Accéder au contenu principal
Conférences sur la situation de la langue française au Québec : textes présentés lors de rencontres nationales et internationales

Conférences sur la situation de la langue française au Québec

Textes présentés lors de rencontres nationales et internationales

Notes et documents, no 13


Résumé de la publication


Cette communication sur la traduction des films et des productions audiovisuelles ne se veut en rien exhaustive et n'a aucune prétention d'examen scientifique; ce n'est que le constat d'un état de fait dans le secteur du doublage au Québec, inséré dans une perspective à résonnance politico-culturelle.

Établissons tout d'abord que la traduction en matière de films et de documents audiovisuels s'inscrit à l'intérieur du processus de doublage. Le travail du traducteur n'est qu'une des étapes de ce processus. Étape primordiale, bien sûr, mais qui se situe dans une démarche visant un but ultime : celui de transmettre vocalement un message.

À quoi correspond le doublage pour le commun des mortels québécois? C'est la voix d'une personne qui parle français et qui transmet un message originellement exprimé dans une autre langue, et ce, dans un langage clair et compréhensible pour tous. Cette définition nous amène à poser une autre question : qu'est-ce que le langage? En consultant le Petit Robert, on lit que c'est la « fonction d'expression de la pensée et de communication entre les hommes, mise en œuvre au moyen d'un système de signes vocaux (la parole) et éventuellement de signes graphiques (l'écriture) qui constitue une langue ». Ces deux formes de signes graphiques et vocaux sont le fondement de tout le processus de doublage.



Cette publication n'est pas disponible pour le moment dans la bibliothèque virtuelle.
Pour la consulter en ligne ou sur support papier, veuillez en faire la demande au Conseil supérieur de la langue française :
418 643-2740 ou cslf@cslf.gouv.qc.ca.

Retour





Free download porn in high quality RGPorn.com - Free Porn Downloads