Accéder au contenu principal
 

 
L'AVENIR DU FRANÇAIS DANS LES PUBLICATIONS ET LES COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES - Volume III Actes du colloque international

L'AVENIR DU FRANÇAIS
DANS LES PUBLICATIONS ET LES COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES ET
TECHNIQUES

Volume III





ÉTUDE 3

La langue de publication
des chercheurs francophones

par Ginette GABLOT, Jacques MICHEL et Bruno de BESSÉ

Programmation par G. KLEIN
Centre de documentation scientifique et technique
du Centre national de la recherche scientifique
(France)







Table des matières




AVANT PROPOS

SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

ANNEXE A : LA PLACE DU FRANÇAIS ET DES PAYS FRANCOPHONES DANS LE MONDE
ANNEXE B : RÉPARTITION DES ARTICLES EN FRANÇAIS DANS LE MONDE
ANNEXE C : RÉPARTITION DES ARTICLES DES CHERCHEURS DES PAYS FRANCOPHONES, PAR REVUE ET LANGUE DE PUBLICATION
ANNEXE D : RÉPARTITION DES ARTICLES DES CHERCHEURS DES PAYS FRANCOPHONES PAR PAYS ET PAR LANGUE DE PUBLICATION
ANNEXE E : RÉPARTITION DES ARTICLES DES REVUES FRANÇAISES, PAR LANGUE ET PAR PAYS DE PUBLICATION





Liste des tableaux



ANNEXE A :
A-1 :

Répartition des articles par pays d'origine, par langue et par origine des revues, pour tous pays, en pourcentages

A-2 :

Répartition des articles par pays d'origine et par domaine, pour tous pays, en pourcentages

A-3 :

Répartition des articles par langue et par domaine, pour tous pays, en pourcentages

A-4 :

Répartition des articles par revue de publication et par domaine, pour tous pays, en pourcentages

 
ANNEXE B :

B-1 :

Répartition des articles en français par pays de publication et par domaine, en pourcentages

B-2 :

Répartition des articles en français, par pays, en pourcentages

 
ANNEXE C :

C-1 :

Répartition des articles des chercheurs des pays francophones par revue et langue de publication, et par pays d'origine de la recherche, en pourcentages

C-2 :

Répartition des articles des chercheurs français par revue et langue de publication, et par domaine, en pourcentages

C-3 :

Répartition des articles des chercheurs canadiens par revue et langue de publication, et par domaine, en pourcentages

C-4 :

Répartition des articles des chercheurs québécois par revue et langue de publication, et par domaine, en pourcentages

C-5 :

Répartition des articles des chercheurs belges par revue et langue de publication, et par domaine, en pourcentages

C-6 :

Répartition des articles des chercheurs suisses par revue et langue de publication, et par domaine, en pourcentages

 
ANNEXE D :

D-1 :

Répartition des articles des chercheurs français par pays et par langue de publication, en pourcentages

D-2 :

Répartition des articles des chercheurs canadiens par pays et par langue de publication, en pourcentages

D-3 :

Répartition des articles des chercheurs québécois par pays et par langue de publication, en pourcentages

D-4 :

Répartition des articles des chercheurs belges par pays et par langue de publication

D-5 :

Répartition des articles des chercheurs suisses par pays et par langue de publication, en pourcentages

 
ANNEXE E :

E-1 :

Répartition des articles des revues françaises par langue, par pays de publication et par domaine, en pourcentages

 




AVANT-PROPOS


Les bases de données ont déjà largement été utilisées pour l'étude des habitudes de publication des chercheurs, pour la mesure de la force éditoriale scientifique et technique d'un pays donné, pour la mesure de l'importance, de la qualité et de la quantité de la recherche dans une discipline donnée pour un pays donné.

Dans tous les cas, le problème majeur qui se pose pour ces études statistiques est, bien entendu, la « représentativité de l'échantillon » constitué par la base de données elle-même. Il est vraisemblable que, dans tous les cas, une certaine déformation de la réalité soit produite. C'est pourquoi les résultats de ce type de recherches statistiques sur une base de données doivent être nécessairement recoupés avec d'autres études analogues. Dans tous les cas, les résultats affichés doivent être pris comme des ordres de grandeur et des indicateurs de tendance et non comme des valeurs précises. C'est pourquoi il convient, dans les interprétations qui peuvent être faites à partir de ces données, d'éviter de raisonner sur des faibles variations de pourcentages. Seuls les grands écarts sont significatifs.

Le présent travail statistique a été effectué à partir de la base de données Pascal. Il porte sur 460 000 références d'articles retenues en 1980 et provenant d'environ 9 000 périodiques de toutes les disciplines. Les seules données antérieures présentées ici concernent la place du français et la situation française en 19761.

Les domaines des sciences de la vie, sciences de la terre, sciences physiques, de la chimie et des sciences de l'ingénieur correspondent au découpage interne du fichier. Un article intéressant plusieurs domaines apparaîtra dans chacune de ces unités. À l'exception des sciences de l'ingénieur, ils recouvrent des situations disciplinaires bien différentes. L'exemple le plus typique est celui des sciences de la vie qui inclue aussi bien la médecine que la biologie moléculaire.

Parmi les informations constituant la base Pascal, seules quelques données bibliographiques ont été retenues :

  • l'affiliation, c'est-à-dire le pays dans lequel a été effectuée la recherche ou, à défaut, celui indiqué dans l'adresse du premier auteur;

  • la langue de rédaction de l'article;

  • le pays d'origine du périodique.

Un des intérêts de ce fichier est de rassembler et de traiter de façon unique les articles fondamentaux comme les articles appliqués, voire techniques. Cela entraîne néanmoins quelques difficultés pour le type d'approche utilisée ici. En effet, un bon nombre d'articles de secteurs appliqués sont publiés sans adresse. Dans ce cas, il est impossible de les attribuer à tel ou tel pays.

Près de 15 % des articles traités par Pascal ne possèdent pas d'affiliation. La répartition de ces articles n'est pas homogène. Ils sont surtout nombreux en sciences de l'ingénieur où ils constituent environ la moitié de ce fichier.




1 G. GABLOT, « L'anglais, langue scientifique interna1ionale », mémoire de maîtrise, Université de Paris VIII, 1977, partiellement publié dans La Banque des mots, no 16, 1979, pp. 173-186. [retour au texte]




Dans les tableaux qui suivent, lorsqu'il est question du laboratoire ou des chercheurs des pays étudiés, il ne s'agit que des données obtenues à partir des articles comportant une affiliation.

Pour faciliter la lecture et surtout l'interprétation de certains tableaux, le nombre d'articles (par domaine, par pays, par langue, etc.) est parfois indiqué. On observe par exemple (tableau C-4) que les chercheurs québécois publient 51 % de leurs articles en sciences de la terre au Canada. Ce pourcentage correspond à environ 37 articles, le nombre total d'articles publiés dans ce domaine étant égal à 73. En revanche, en sciences de la vie, les chercheurs québécois publient 28 % de leurs articles au Canada. Ce pourcentage correspond à environ 480 articles, le nombre total d'articles publiés dans ce domaine étant égal à 1 712.






SYNTHÈSE DES RÉSULTATS1

1. Les langues

8 % des articles publiés dans le monde, recensés par la base de données Pascal sont publiés en français.

Les deux tiers des articles sont en anglais.

Le quart des articles sont publiés dans d'autres langues que le français et l'anglais.

La part des articles bilingues est presque nulle. La publication en deux langues ne correspond pas à une pratique courante.

Les sciences de l'ingénieur, de même que les sciences de la terre, constituent les points forts du français, tandis que la physique et la chimie en sont les points faibles. C'est dans le domaine des sciences de l'ingénieur qu'on retrouve le plus fort pourcentage d'articles rédigés dans d'autres langues que le français et l'anglais, les articles s'adressant surtout à des praticiens.

Plus de la moitié des articles publiés en français dans le monde sont écrits par des Français2.

80 % des articles en français dans le monde sont publiés dans des revues françaises.

Les deux tiers des articles publiés en français par les chercheurs francophones paraissent dans le pays où la recherche a été effectuée.

Plus du quart des articles publiés en français par les chercheurs canadiens, belges et suisses sont publiés dans des revues françaises.

Les chercheurs canadiens, belges ou suisses qui écrivent des articles en français les publient dans leur pays ou en France.

Les chercheurs français publient les deux tiers de leurs articles en français, les chercheurs belges le tiers, les chercheurs canadiens, québécois et suisses moins du cinquième.

Les chercheurs français publient le tiers de leurs articles en anglais, les chercheurs suisses la moitié, les chercheurs belges les deux tiers, les chercheurs canadiens et québécois plus des quatre cinquièmes. À l'exception des chercheurs suisses, les chercheurs des pays francophones ne publient pas dans d'autres langues que le français et l'anglais.




1 Les tableaux et les notes qui les accompagnent précisent les éléments contenus dans cette synthèse. Les tableaux sont regroupés en annexes. [retour au texte]

2 Si l'on considérait les articles sans affiliation publiés en français dans des revues françaises comme des articles français, les trois quarts des articles publiés en français dans le monde proviendraient de chercheurs français. [retour au texte]




2. Les revues

Les articles publiés dans les revues des pays francophones représentent 8,5 % des articles publiés dans le monde, recensés par la base de données Pascal.

Les deux tiers des articles publiés par les Français sont publiés en France. En revanche, les chercheurs canadiens, québécois, belges et suisses publient près des deux tiers de leurs articles en dehors de leur pays.

Le pourcentage d'articles publiés dans des revues nationales est faible dans tous les pays en physique et en chimie; il est toujours plus fort en sciences de la terre et en sciences de l'ingénieur.

Les chercheurs des pays francophones ne publient presque pas dans les revues des autres pays francophones, à l'exception des revues françaises.

30 % des chercheurs français, 40 % des chercheurs belges, plus de 50 % des chercheurs canadiens et suisses publient aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne fédérale et aux Pays-Bas.

Les chercheurs des pays francophones publient très peu au Japon, en Union soviétique, de même que dans d'autres pays.

90 % des articles publiés dans les revues françaises sont en français. Le reste est en anglais. Les deux tiers des articles en anglais proviennent de l'étranger.

Entre 75 % et 90 %, selon le pays, des articles en anglais dont les auteurs sont des chercheurs des pays francophones sont publiés en dehors du pays où la recherche a été effectuée.

3. Les pays

Les chercheurs des pays francophones produisent près de 12 % des articles publiés dans le monde, recensés par la base de données Pascal. Les seuls francophones de ces pays publient 8 % des articles publiés dans le monde. Chaque pays tient une place proportionnelle à sa population.

8 % des articles publiés dans le monde sont en français. Ce pourcentage est identique à celui des articles publiés par les francophones. Ce qui signifie que le nombre d'articles publiés en français par les chercheurs appartenant à d'autres pays que ceux qui ont été retenus pour cette étude, est égal à celui des articles que les chercheurs des pays francophones publient dans d'autres langues que le français.

Les articles publiés dans les revues des pays francophones représentent un peu plus de 8 % des articles publiés dans le monde.

La proportion d'articles publiés dans le pays où la recherche a été effectuée varie selon les pays. Le nombre d'articles publiés est inférieur à celui des articles produits au Canada; il est très supérieur en Suisse, légèrement supérieur en France.

France

Les deux tiers des articles des chercheurs français sont publiés en français, le reste en anglais.

Les trois cinquièmes des articles des chercheurs français sont publiés en France.

Les trois quarts des articles publiés en français dans le monde proviennent de chercheurs français.

90 % des articles des revues françaises sont en français.

Québec

Plus de 80 % des articles des chercheurs québécois sont publiés en anglais.

Les trois quarts de leurs articles sont publiés à l'étranger.

Canada

Plus des neuf dixièmes des articles des chercheurs canadiens sont publiés en anglais.

Les trois quarts des articles des chercheurs canadiens sont publiés à l'étranger.

Belgique

Le tiers des articles des chercheurs belges sont publiés en français.

Les deux tiers des articles des chercheurs belges sont publiés à l'étranger.

Suisse

Moins du sixième des articles des chercheurs suisses sont publiés en français.

Les trois cinquièmes des articles des chercheurs suisses sont publiés à l'étranger.

4. Domaines

En physique et chimie, on observe une grande utilisation de l'anglais et une forte tendance à publier à l'étranger.

En sciences de la terre et en sciences de l'ingénieur, les chercheurs des pays étudiés publient plus volontiers dans les langues et les revues nationales.

5. Évolution

Si l'on compare les chiffres de 1976 et de 1980, à l'évidence la langue française se maintient dans les domaines où elle était relativement bien placée (sciences de la vie, sciences de la terre), elle a tendance à régresser dans les domaines où elle était déjà en position de faiblesse (physique et chimie).

Dans les laboratoires français, on retrouve la même différence entre les domaines, mais globalement le pourcentage d'articles en français a diminué, comme a diminué le nombre d'articles publiés en France.






ANNEXE A

La place du français et des
pays francophones dans le monde

 
TABLEAU A-1
Répartition des articles par pays, par langue et par origine des revues (en pourcentages)


 
TABLEAU A-2
Répartition des articles par pays d'origine et par domaine, pour tous pays (en pourcentages)


 
TABLEAU A-3
Répartition des articles par langue et par domaine (en pourcentages)


 
TABLEAU A-4
Répartition des articles par revue de publication et par domaine, pour tous pays (en pourcentages)





ANNEXE B

Répartition des articles en français
dans le monde

 
TABLEAU B-1
Répartition des articles en français par pays de publication et par domaine (en pourcentages)


 
TABLEAU B-2
Répartition des articles en français, par pays, 1980 (en pourcentages)





ANNEXE C

Répartition des articles des
chercheurs des pays francophones,
par revue et langue de publication



Remarques générales

  1. Le pourcentage d'articles publiés dans des revues nationales est toujours faible en physique et en chimie, il est toujours plus fort en sciences de la terre et en sciences de l'ingénieur.

  2. Dans tous les pays, la proportion d'articles en français est faible en physique et en chimie. Elle est plus forte en sciences de la terre et en sciences de l'ingénieur.






 
TABLEAU C-1
Répartition des articles des chercheurs des pays francophones par revue et langue de publication, et par pays d'origine des articles, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU C-2
Répartition des articles des chercheurs français par revue et langue de publication, et par domaine (en pourcentages)


 
TABLEAU C-3
Répartition des articles des chercheurs canadiens par revue et langue de publication, et par domaine, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU C-4
Répartition des articles des chercheurs québécois par revue et langue de publication, et par domaine, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU C-5
Répartition des articles des chercheurs belges par revue et langue de publication, et par domaine, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU C-6
Répartition des articles des chercheurs suisses par revue et langue de publication, et par domaine, 1980 (en pourcentages)





ANNEXE D

Répartition des articles des
chercheurs des pays francophones
par pays et par langue de publication



Remarques générales

  1. À l'exception des Français, les chercheurs des pays francophones* publient les deux tiers de leurs articles dans des revues étrangères.

  2. Les chercheurs des pays francophones* publient très peu dans les revues des pays francophones, à l'exception des revues françaises.

  3. 30 % des chercheurs français, 40 % des chercheurs belges, plus de 50 % des chercheurs canadiens et suisses publient aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne fédérale et aux Pays-Bas.

  4. Les chercheurs des pays francophones* publient très peu au Japon, en Union soviétique ou dans d'autres pays.

  5. C'est surtout en France et en Belgique que les chercheurs des pays francophones* publient en français.

  6. Les Français et les Canadiens ne publient pratiquement pas dans d'autres langues que le français et l'anglais. Les autres langues (l'allemand) occupent une place importante en Suisse, mais très modeste en Belgique.

  7. La majorité des articles publiés en France par les chercheurs des pays francophones* sont en français.

  8. C'est surtout en Allemagne fédérale que les chercheurs des pays francophones* publient dans une autre langue que le français et l'anglais.

  9. La part des articles publiés en français au Japon et en Union soviétique est pratiquement nulle. La majorité des articles publiés dans ces pays par les chercheurs des pays francophones* sont en anglais.




* Y compris les non-francophones. [retour au texte]




 
TABLEAU D-1
Répartition des articles des chercheurs français par pays et par langue de publication (en pourcentages)


 
TABLEAU D-2
Répartition des articles des chercheurs canadiens par pays et par langue de publication, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU D-3
Répartition des articles des chercheurs québécois par pays et par langue de publication, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU D-4
Répartition des articles des chercheurs belges par pays et par langue de publication, 1980 (en pourcentages)


 
TABLEAU D-5
Répartition des articles des chercheurs suisses par pays et par langue de publication, 1980 (en pourcentages)





ANNEXE E

Répartition des articles des
revues françaises, par langue et
par pays de publication



 
TABLEAU E-1
Répartition des articles des revues françaises par langue, par pays de publication et par domaine (en pourcentages)



Étude 4
Table des matières
haut
Free download porn in high quality RGPorn.com - Free Porn Downloads