Accéder au contenu principal
 

 
Conscience linguistique des jeunes québécois - Tome IV

CONSCIENCE LINGUISTIQUE DES JEUNES QUÉBÉCOIS

Étude comparative du vécu et de la perception du fait français dans des écoles françaises et anglaises 4e et 5e secondaire et en lre et 2e collégial

TOME IV






ANNEXE A

Présentation des indices






Indices développés pour l'échantillon des étudiants qui fréquentent les institutions d'enseignement en français

Indice 13 Compétence en français
Indice 14 Compétence en anglais
Indice 15 Utilisation du français dans les activités culturelles
Indice 16 Identification linguistique
Indice 17 Ouverture vers l'anglais
Indice 18 Contacts avec les anglophones
Indice 19 Perception du changement linguistique

Indices développés pour l'échantillon des étudiants qui fréquentent les institutions d'enseignement en anglais

Indice 20 Compétence en français
Indice 21 Compétence en anglais
Indice 22 Utilisation du français dans les activités culturelles
Indice 23 Identification linguistique
Indice 24 Ouverture vers le francais
Indice 25 Contacts avec les francophones
Indice 26 Perception du changement linguistique


TABLEAU A.1 :

Groupes culturels à l'intérieur des groupes linguistiques dominant les deux échantillons, selon la région d'enquête

TABLEAU A.2 :

Classes occupationnelles des pères des étudiants selon l'échantillon et la langue maternelle






INDICE 13 — Compétence en français

13.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 32A, 32B, 32C, 32D, 58A, 58B, 58C, 58D)

13.2. Construction de l'indice

Addition des quatre variables 32A à 32D, en donnant un point pour « très mal », deux points pour « mal », trois points pour « passablement », quatre points pour « bien », cinq points pour « très bien » et six points pour « parfaitement ». Standardisation de 0,0 (peu de compétence) à 1,0 (compétence excellente).

La plupart des chercheurs n'utilisent que les variables du premier groupe (comprendre, lire, écrire, parler). Afin de permettre les comparaisons de nos résultats, nous avons donc exclu de l'indice « compétence en français » les variables du deuxième groupe.

13.3.

Corrélation entre variables et indice

13.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 14 — Compétence en anglais

14.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(D. 33A, 33B, 33C, 33D, 60A, 60B, 60C, 60D)

14.2. Construction de l'indice

Addition des quatre variables 33A à 33D, en donnant un point pour « très mal », deux points pour « mal », trois points pour « passablement », quatre points pour « bien », cinq points pour « très bien » et six points pour « parfaitement ». Standardisation de 0,0 (peu de compétence) à 1,0 (compétence excellente).

La plupart des chercheurs n'utilisent que les variables du premier groupe (comprendre, lire, écrire, parler). Afin de permettre les comparaisons de nos résultats, nous avons donc exclu de l'indice « compétence en anglais » les variables du deuxième groupe.

14.3.

Corrélation entre variables et indice

14.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 15 — Utilisation du français dans les activités culturelles

15.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 9A, 9B) (Q. 13A, 13B, 13C, 13D, 13E, 13F, 131, 13J, 13M, 13N, 13O, 13P)*

15.2. Construction de l'indice

Addition des variables en donnant un point pour « uniquement en anglais », deux points pour « surtout en anglais », trois points pour « autant en anglais qu'en français », quatre points pour « surtout en français » et cinq points pour « uniquement en français ». Standardisation de 0,0 (anglais seulement) à 1,0 (français seulement).

15.3.

Corrélation entre variables et indice

15.4.

Fréquences de l'indice

INDICE 16 — Identification linguistique

16.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 25M, 25D, 25G, 25O)

16.2. Construction de l'indice

Addition des quatre variables en donnant un point pour « désaccord complet », deux points pour « désaccord », trois points pour « accord », quatre points pour « accord complet » pour les var. 1, 3 et 4, et un point pour « accord complet », deux points pour « accord », trois points pour « désaccord », quatre points pour « désaccord complet » pour la var. 2. Standardisation de 0,0 (identification faible) à 1,0 (identification forte).

16.3.

Corrélation entre variables et indice

16.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 17 — Ouverture vers l'anglais

17.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 25F, 25N, 25L)

17.2. Construction de l'indice

Addition des trois variables en donnant quatre points pour « accord complet », trois points pour « accord », deux points pour « désaccord », un point pour « désaccord complet ». Standardisation de 0,0 (ouverture faible) à 1,0 (ouverture forte).

17.3.

Corrélation entre variables et indice

17.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 18 — Contact avec les anglophones

18.1.

Liste des questions et distribution des réponses
(Q. 86A, 86B, 26, 23)

18.2.

Construction de l'indice

18.3.

Corrélation entre variables et indice

18.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 19 — Perception du changement linguistique

19.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 25S, 25E, 25C, 25A, 25R, 69A, 69B)

19.2. Construction de l'indice

Addition des variables en donnant :
Var. 1, Var. 2, Var. 3, Var. 4 : Accord complet
Accord
Désaccord
Désaccord complet
:
:
:
:
un point
deux points
trois points
quatre points
Var. 5 : Accord complet
Accord
Désaccord
Désaccord complet
:
:
:
:
quatre points
trois points
deux points
un point


Var. 6, Var. 7 : Non
Oui
:
:
quatre points
un point

Standardisation de 0,0 (perception de francisation faible) à 1,0 (perception de francisation forte).

19.3.

Corrélation entre variables et indice

19.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 20 — Compétence en français

20.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 15AA, 15AB, 15AC, 15AD, 15BA, 15BB, 15BC, 15BD)

20.2. Construction de l'indice

Addition des quatre variables 15AA à 15AD, en donnant un point pour « perfectly », deux points pour « very well », trois points pour « little » et six points pour « very little ». Standardisation de 0,0 (peu de compétence) à 1,0 (compétence excellente).

La plupart des chercheurs n'utilisent que les variables du premier groupe (comprendre, lire, écrire, parler). Afin de permettre les comparaisons de nos résultats, nous avons donc exclu de l'indice « compétence en français » les variables du deuxième groupe.

20.3.

Corrélation entre variables et indice

20.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 21 — Compétence en anglais

21.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 14AA, 14AB, 14AC, 14AD, 14BA, 14BB, 14BC, 14BD)

21.2. Construction de l'indice

Addition des quatre variables 14AA à 14AD en donnant un point pour « very little », deux points pour « little », trois points pour « well enough », quatre points pour « well », cinq points pour « very well » et six points pour « perfectly ». Standardisation de 0,0 (peu de compétence) à 1,0 (compétence excellente).

La plupart des chercheurs n'utilisent que les variables du premier groupe (comprendre, lire, écrire, parler). Afin de permettre les comparaisons de nos résultats, nous avons donc exclu de l'indice « compétence en anglais » les variables du deuxième groupe.

21.3.

Corrélation entre variables et indice

21.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 22 — Utilisation du français dans les activités culturelles

22.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 70A, 70B)
(Q. 73AA, 73AB, 73BA, 73BB, 73CA, 73CB, 73DA, 73DB, 73FA, 73FB, 73GA, 73GB)*

22.2. Construction de l'indice

Addition des huit variables en donnant un point pour « uniquement en anglais », deux points pour « surtout en anglais », trois points pour « autant en anglais qu'en français », quatre points pour « surtout en français » et cinq points pour « uniquement en français ». Standardisation de 0,0 (anglais seulement) à 1,0 (français seulement).

22.3.

Corrélation entre variables et indice

22.4.

Fréquences de l'indice

INDICE 23 — Identification linguistique

23.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 78N, 78D, 78G, 78P)

23.2. Construction de l'indice

Addition des quatre variables en donnant un point pour « désaccord complet », deux points pour « désaccord », trois points pour « accord », quatre points pour « accord complet » pour les variables 1, 3 et 4, un point pour « accord complet » et quatre points pour « désaccord complet » pour la var. 2. Standardisation de 0,0 (identification faible) à 1,0 (identification forte).

23.3.

Corrélation entre variables et indice

23.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 24 — Ouverture vers le français

24.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 78F, 780, 78K)

24.2. Construction de l'indice

Addition des variables 1 et 2 en donnant quatre points pour « accord complet », trois points pour « accord », deux points pour « désaccord », un point pour « désaccord complet », et de la variable 3 en donnant un point pour « accord complet », deux points pour « accord », trois points pour « désaccord » et quatre points pour « désaccord complet ». Standardisation de 0,0 (ouverture faible) à 1,0 (ouverture forte).

24.3.

Corrélation entre variables et indice

24.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 25 — Contact avec les francophones

25.1.

Liste des questions et distribution des réponses
(Q. 66A, 66B, 11, 9)

25.2.

Construction de l'indice

25.3.

Corrélation entre variables et indice

25.4.

Distribution des fréquences de l'indice

INDICE 26 — Perception du changement linguistique

26.1.

Liste des questions et distribution des réponses (en pourcentage)
(Q. 78R, 78E, 78H, 78I, 78A, 43A, 43B)

26.2.

Construction de l'indice

26.3.

Corrélation entre variables et indice

26.4.

Distribution des fréquences de l'indice

Tableau A.1.

Groupes culturels à l'intérieur des groupes linguistiques dominant les deux échantillons, selon la région d'enquête (en pourcentage)

Tableau A.2.

Classes occupationnelles des pères des étudiants selon l'échantillon et la langue maternelle (en pourcentage)













haut