Accéder au contenu principal
 

 
Le français langue commune :enjeu de la société québécoise :bilan de la situation de la langue française au Québec en 1995 :rapport

Le français langue commune :enjeu de la société québécoise :bilan de la situation de la langue française au Québec en 1995 :rapport






Annexe

Tableaux et graphiques







6.1 Évolution de l'immigration au Québec, par région
1946-1994


Tendance Le pourcentage des immigrants admis au Québec qui ont indiqué comme destination la région métropolitaine de Montréal a tendance à se maintenir à un niveau élevé.
En bref Pour la période 1991-1994, le Québec a accueilli 171571 immigrants, dont 158684, soit 93 %, à destination de la région métropolitaine de Montréal.


Tableau 6.1


Graphique 6.1






6.2 Langue maternelle de la population immigrée recensée au Québec, par période d'immigration et par région, 1991


Tendance La population immigrée arrivée au Québec depuis 1976 est moins souvent de langue maternelle anglaise et plus souvent de langue maternelle autre, en comparaison avec l'immigration plus ancienne.
En bref Au recensement de 1991, 18 % de la population immigrée était de langue maternelle française, 14 % de langue anglaise, 65 % de langue autre que française ou anglaise et 4 % avait plus d'une langue maternelle.


Tableau 6.2


Graphique 6.2






6.3 Principales langues maternelles recensées, autres que française ou anglaise, par période d'immigration, 1991


Tendance Depuis 1976, la composition de la population immigrée s'est modifiée par l'arrivée de nouveaux immigrants de langue maternelle arabe, espagnole, chinoise, créole et vietnamienne. La grande majorité de la population immigrée de langue maternelle italienne, grecque ou portugaise est arrivée avant 1976.
En bref En 1991, les principales langues maternelles de la population immigrée étaient l'italien, l'espagnol, l'arabe, le grec, le portugais, les langues chinoises et créoles.


Tableau 6.3


Graphique 6.3






6.4 Langue maternelle des immigrants admis au Québec
1981-1994


Tendance Entre 1981 et 1990, les pourcentages de nouveaux immigrants de langue maternelle française ou anglaise ont été en baisse, puis ils ont eu tendance à remonter, surtout dans le cas des immigrants de langue française.
En bref Au cours de l'année 1994, 11 % des nouveaux immigrants admis au Québec étaient de langue maternelle française, 5 % de langue anglaise et 85 % de langue autre que française ou anglaise.


Tableau 6.4


Graphique 6.4






6.5 Langue parlée à la maison par la population immigrée recensée au Québec, par période d'immigration et par région, 1991


Tendance La population immigrée depuis 1976 parle moins souvent l'anglais à la maison et plus souvent une autre langue que le français ou l'anglais, en comparaison avec l'immigration plus ancienne. Le pourcentage de ceux qui parlent français à la maison est comparable dans les deux groupes.
En bref En 1991, 26 % de la population immigrée parlait français à la maison, 24 % anglais, 42 % une langue autre que française ou anglaise et 8 % parlait plus d'une langue à la maison. Dans l'Île-de-Montréal, la population immigrée comptait 19 % de francophones et 48 % d'allophones.


Tableau 6.5


Graphique 6.5






6.6 Langue parlée à la maison par la population immigrée de langue maternelle autre que française ou anglaise recensée au Québec, 1991


Tendance Parmi la population immigrée de langue maternelle autre arrivée au Québec entre 1976 et 1991, les transferts linguistiques vers le français ont été plus fréquents que ceux qui se sont effectués vers l'anglais, alors que c'était l'inverse avant 1976.
En bref Pour 100 transferts vers l'anglais, il y en a eu 202 vers le français, parmi population immigrée de langue maternelle autre arrivée entre 1976 et 1991.


Tableau 6.6


Graphique 6.6






6.7 Connaissance du français et de l'anglais parmi la population immigrée recensée au Québec, par période d'immigration et par région, 1991


Tendance La population immigrée entre 1976 et 1991 connaît plus souvent le français que l'anglais alors que c'est l'inverse pour l'immigration plus ancienne.
En bref Au recensement de 1991, 70 % de la population immigrée connaissait le français et 68 % connaissait l'anglais.


Tableau 6.7


Graphique 6.7






haut