Faits saillants de l'allocution de Benoît Pelletier

  • Une langue, quelle qu’elle soit, est d’abord et avant tout un mode d’expression. Mais, pour un peuple, c’est aussi un moyen d’affirmer son identité culturelle.
  • La langue française fait partie de notre identité, en tant que Québécois et francophones d’Amérique.
  • Chaque francophone a le devoir non seulement de veiller à l’épanouissement de sa langue mais aussi de la transmettre à la génération qui suit.
  • Chaque francophone et francophile, peu importe où il habite, doit contribuer à la promotion de la langue française, en vue d’en consolider le statut international.
  • La langue française est porteuse de valeurs en elle-même. Celles-ci inspirent les Québécois et façonnent le Québec d’aujourd’hui.
  • La langue est un pays, en ce sens qu’elle unifie les gens au-delà de leurs origines, allégeances, croyances et opinions. Mon pays à moi, c’est la langue française.