Monsieur le Président,
Monsieur le Maire,
Chers collègues,
Distingués invités et, surtout,
Chers lauréats,

Je suis très heureux d'être présent ici avec vous afin de reconnaître l'apport inestimable des ambassadeurs de notre langue que nous honorons ce soir. Je tiens à saluer leur dévouement exceptionnel et je souhaite aussi les remercier chaleureusement pour tout le travail qu'ils ont accompli. 

Ce travail, ce n'est pas seulement le Québec d'aujourd’hui et de demain qui en bénéficiera, mais également notre langue, celle qui transcende les époques et les frontières. Les personnes que nous honorons en ce jour ont fait preuve d'un dévouement sans précédent afin de promouvoir et de faire rayonner le français ici et ailleurs. Je crois qu'ils ont bien mérité de chaleureux applaudissements. 

L'Ordre des francophones d'Amérique et le Prix du 3-Juillet-1608 ont été créés dans cette optique : souligner la contribution d’organisations et de citoyens de haut mérite à la vitalité de notre langue. Des femmes et des hommes qui, à titre individuel ou dans un cadre institutionnel, jouent un rôle majeur dans la pérennité, la présence et la préséance d'un français de qualité, fort et fier. 

Des hommes et des femmes du Québec, mais aussi des personnes passionnées, partout au Canada et en Amérique du Nord, qui se sont fait un devoir de valoriser une langue française d'envergure universelle, qui ont consacré une somme extraordinaire d'énergie, de temps et de dévouement au rayonnement et à la vitalité d’une langue vivante et vibrante, porteuse d’une spécificité, d'une originalité et d'une identité rassembleuse. Une langue belle, riche, moderne, créative, innovante. Une langue qui nous unit et nous définit, dans la mesure où nous la mettons en valeur.

Chers lauréats, bravo! Et surtout, merci! Merci de vous donner sans compter et de fourmiller d'idées. Merci d'incarner le talent et l'amour de la langue. Merci d'être des gens de passion et d'érudition, de grands transmetteurs de culture par nature, des sources d'inspiration pour nous tous. 

Et maintenant, place aux célébrations!