Accueil » Prix et distinctions » 

Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique est une décoration décernée annuellement depuis 1978 par le Conseil supérieur de la langue française. Cette distinction reconnaît les mérites de personnes qui se sont consacrées ou qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l'essor de la vie française sur le continent américain.

Les insignes de l'Ordre sont constitués d'une médaille réalisée par un artiste québécois et d'une fleur de lys stylisée portée à la boutonnière, qui représente le symbole de l'Ordre. Les récipiendaires reçoivent également un parchemin calligraphié, signé par le premier ministre du Québec, le ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française ainsi que par le président du Conseil supérieur de la langue française, qui préside aussi l'Ordre des francophones d'Amérique.

Selon la qualité des dossiers reçus, jusqu'à sept récipiendaires peuvent être nommés annuellement, soit deux pour le Québec et les cinq autres pour l'Acadie des provinces de l'Atlantique, l'Ontario, l'Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Voici la liste complète des récipiendaires de l'Ordre depuis 1978.

Photo de Raymond DesRochers.
Raymond DesRochers (à titre posthume)
Ontario

Monsieur Raymond DesRochers a contribué de façon exceptionnelle pendant plus de trente ans à la vitalité de la communauté francophone de la Huronie. Il est le fondateur du Centre d'avancement et de leadership en développement économique communautaire de la Huronie (CALDECH), dont il a assumé la direction générale pendant douze ans. Monsieur DesRochers a hautement contribué à l'avancement des droits linguistiques des francophones en situation minoritaire en revendiquant entre autres le droit fondamental à l'éducation en français. Il a collaboré à plus d'une quarantaine de projets qui profitent à tous les membres de la communauté. Il a de plus mené une bataille juridique contre Industrie Canada au sujet de la qualité des services en français, bataille qu'il a remportée en Cour suprême, avec l'appui du Commissaire aux langues officielles. Le rôle primordial de Raymond DesRochers dans la francophonie de l'Ontario et la ténacité dont il a fait preuve ont su inspirer non seulement les membres de la communauté de langue française de Penetanguishene, mais aussi ceux de la province entière.