Accueil » Prix et distinctions » 

Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique est une décoration décernée annuellement depuis 1978 par le Conseil supérieur de la langue française. Cette distinction reconnaît les mérites de personnes qui se sont consacrées ou qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l'essor de la vie française sur le continent américain.

Les insignes de l'Ordre sont constitués d'une médaille réalisée par un artiste québécois et d'une fleur de lys stylisée portée à la boutonnière, qui représente le symbole de l'Ordre. Les récipiendaires reçoivent également un parchemin calligraphié, signé par le premier ministre du Québec, le ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française ainsi que par le président du Conseil supérieur de la langue française, qui préside aussi l'Ordre des francophones d'Amérique.

Selon la qualité des dossiers reçus, jusqu'à sept récipiendaires peuvent être nommés annuellement, soit deux pour le Québec et les cinq autres pour l'Acadie des provinces de l'Atlantique, l'Ontario, l'Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Voici la liste complète des récipiendaires de l'Ordre depuis 1978.

Photo de Florian Sauvageau.
Florian Sauvageau
Québec

Avocat de formation, journaliste et professeur, monsieur Florian Sauvageau a mené pendant plus de vingt ans des carrières parallèles dans les médias et le monde universitaire, avant de se consacrer entièrement à l’enseignement et à la recherche. Journaliste talentueux et polyvalent, il a entre autres été directeur de l’information et de la rédaction au quotidien Le Soleil, animateur d’un nombre incalculable d’émissions à la radio et à la télévision de Radio-Canada et collaborateur à la scénarisation et à la réalisation de plusieurs films documentaires à l’Office national du film. En tant que pionnier de l’enseignement universitaire du journalisme au Québec, monsieur Sauvageau a joué un rôle prédominant dans l’affermissement du français. Il a été associé à la mise sur pied du premier programme d’enseignement du journalisme au Québec à l’Université Laval, où il a enseigné de 1970 à 2008. En 1992, il a aussi œuvré à la fondation du Centre d’études sur les médias, qui se spécialise dans l’étude des médias francophones, et en 1996, il a créé le programme d’études supérieures en journalisme international, en collaboration avec l’École supérieure de journalisme de Lille. En 1986, le Groupe de travail sur la politique de la radiodiffusion au Canada (mieux connu sous le nom de groupe Caplan-Sauvageau), dont il était le coprésident, a mis en exergue les particularités de la radiodiffusion en français au Canada et recommandé qu’une nouvelle loi sur la radiodiffusion en reconnaisse le caractère distinct. Adoptée en 1991, cette loi a été déterminante pour la diffusion de la langue française en Amérique. Monsieur Sauvageau a reçu le Prix des communications du Québec en 1986 et en 2004, et l’Université du Québec à Montréal lui a décerné un doctorat honorifique pour souligner son apport social exceptionnel.