Accueil » Prix et distinctions » 

Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique est une décoration décernée annuellement depuis 1978 par le Conseil supérieur de la langue française. Cette distinction reconnaît les mérites de personnes qui se sont consacrées ou qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l'essor de la vie française sur le continent américain.

Les insignes de l'Ordre sont constitués d'une médaille réalisée par un artiste québécois et d'une fleur de lys stylisée portée à la boutonnière, qui représente le symbole de l'Ordre. Les récipiendaires reçoivent également un parchemin calligraphié, signé par le premier ministre du Québec, le ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française ainsi que par le président du Conseil supérieur de la langue française, qui préside aussi l'Ordre des francophones d'Amérique.

Selon la qualité des dossiers reçus, jusqu'à sept récipiendaires peuvent être nommés annuellement, soit deux pour le Québec et les cinq autres pour l'Acadie des provinces de l'Atlantique, l'Ontario, l'Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Voici la liste complète des récipiendaires de l'Ordre depuis 1978.

Photo de William Arceneaux
William Arceneaux
Amériques

William Arceneaux est né en Louisiane, où il a poursuivi des études supérieures en histoire et politique. Comme historien, auteur, maître de conférences et haut fonctionnaire, il trace une voie vers le renforcement de la francophonie fondée sur une compréhension approfondie de l'histoire de la Louisiane. Son cheminement professionnel le positionne rapidement comme défenseur de la culture cadienne et de la langue française, faisant de lui un modèle important et inspirant pour sa communauté.

Jusqu'en 1987, il occupe plusieurs postes importants au ministère de l'Enseignement supérieur de la Louisiane, où il sera le premier commissaire à l'éducation supérieure. On le retrouve ensuite à la présidence de plusieurs grandes organisations, dont l'Association des universités indépendantes de la Louisiane. C'est à cette époque qu'il est reçu Chevalier de l'Ordre de la Pléiade. En 1993, le président Clinton le nomme à la Sallie Mae Corporation, une entreprise américaine de prêts étudiants.

D'abord proche collaborateur puis, en 2011, président du Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL), il crée la Fondation Louisiane qui permet aux étudiants d'effectuer des séjours d'immersion dans des pays francophones.

Directeur de la Fondation pour l'excellence de la radiodiffusion publique en Louisiane (LPB) depuis 2007, il a conclu, en 2016,  un accord entre cette fondation, le CODOFIL et le Groupe Média TFO (la télévision française d'Ontario) visant à faire entrer le français dans les foyers louisianais, notamment les familles des 4 500 élèves en immersion française de l'État. Cette entente est perçue comme un pas en avant pour la préservation de l'héritage francophone de la Louisiane.

William Arceneaux est récipiendaire de l'Ordre des Palmes Académiques de la République de France. En effet, il a été décoré du grade de Chevalier en 1983 puis d'Officier en 2005 et a finalement reçu la plus haute distinction, celle de Commandeur, en 2014.