Accueil » Prix et distinctions » 

Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique est une décoration décernée annuellement depuis 1978 par le Conseil supérieur de la langue française. Cette distinction reconnaît les mérites de personnes qui se sont consacrées ou qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l'essor de la vie française sur le continent américain.

Les insignes de l'Ordre sont constitués d'une médaille et d'une fleur de lys stylisée portée à la boutonnière, qui représente le symbole de l'Ordre. Les récipiendaires reçoivent également un parchemin calligraphié, signé par le premier ministre du Québec, le ministre responsable de la Langue française ainsi que par le président du Conseil supérieur de la langue française.

Sept récipiendaires sont nommés annuellement, soit deux pour le Québec et les cinq autres pour l'Acadie des provinces de l'Atlantique, l'Ontario, l'Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Voici la liste complète des récipiendaires de l'Ordre depuis 1978.

Biz

Écrivain, rappeur et scénariste, Biz, de son vrai nom Sébastien Fréchette, est membre du groupe Loco Locass. Le trio a fait paraître quatre albums de 2000 à 2012, soit Manifestif, In Vivo, Amour oral et Le Québec est mort, vive le Québec!, et a remporté trois Félix, dont celui d’auteur-compositeur-interprète en 2005.

La formation a aussi publié deux recueils, Manifestif en 2000 et Poids plume en 2005, permettant aux lecteurs de goûter sa poésie dense de références intertextuelles et de métaphores.

Par ailleurs, lassé que le hockey des Canadiens de Montréal ne se conjugue musicalement qu’en anglais, le groupe dote ses partisans d’une chanson de ralliement en français, intitulée Le but, alors que les séries éliminatoires de 2009 battent leur plein. En 2010, Le but et la chanson intitulée Hymne à Québec, composée dans ce dernier cas pour la téléréalité La série Montréal-Québec, deviendront les deux titres francophones les plus téléchargés au Canada.

En parallèle à sa carrière de rappeur, Biz décide de s’atteler à une carrière dans la littérature. Virtuose de la langue, il jongle avec les mots et les lettres. À titre d’auteur, il a publié huit romans chez Leméac : Dérives (2010), La chute de Sparte (2011), Mort-Terrain (2014), Naufrage (2016), La chaleur des mammifères (2017), Cadillac (2018), Les abysses (2019), L’horizon des événements (2021) et un livre pour enfants, C’est Flavie (2018). En 2012, La chute de Sparte a reçu le Prix jeunesse des libraires du Québec et le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal. En 2015, Mort-Terrain a remporté le Prix littéraire France-Québec.

En tant que scénariste, Biz a coréalisé le documentaire Maudite machine! (2002). Il a aussi coscénarisé l’adaptation cinématographique de son roman La chute de Sparte (2018). À l’automne 2020, il a coanimé avec Samian le documentaire Oka, 30 ans après, diffusé sur la chaîne Historia. Depuis 2011, il collabore au club de lecture de l’émission de la radio de Radio-Canada Plus on est de fous, plus on lit! Il tient aussi une chronique Sport et société dans l’émission de Jean-Charles Lajoie à TVA Sports.

En 2012, Biz a été professeur d’expression orale à l’émission Star Académie. En 2019, il obtient la distinction Mérites du français dans la culture, décerné par l’Office québécois de la langue française, pour sa contribution à l’usage, au rayonnement et à la mise en valeur du français, ainsi qu’à la vitalité et à l’enrichissement de la culture de langue française.

C’est notamment pour son talent à jouer avec les mots dans une poésie innovante, pour sa promotion du français dans un style musical, et pour sa contribution à la vitalité de la langue française et à la sauvegarde du patrimoine linguistique québécois que le Conseil supérieur de la langue française lui décerne l’Ordre des francophones d’Amérique.