Accueil » Prix et distinctions » 

Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique

L'Ordre des francophones d'Amérique est une décoration décernée annuellement depuis 1978 par le Conseil supérieur de la langue française. Cette distinction reconnaît les mérites de personnes qui se sont consacrées ou qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l'essor de la vie française sur le continent américain.

Les insignes de l'Ordre sont constitués d'une médaille et d'une fleur de lys stylisée portée à la boutonnière, qui représente le symbole de l'Ordre. Les récipiendaires reçoivent également un parchemin calligraphié, signé par le premier ministre du Québec, le ministre responsable de la Langue française ainsi que par le président du Conseil supérieur de la langue française.

Sept récipiendaires sont nommés annuellement, soit deux pour le Québec et les cinq autres pour l'Acadie des provinces de l'Atlantique, l'Ontario, l'Ouest canadien, les Amériques et les autres continents.

Voici la liste complète des récipiendaires de l'Ordre depuis 1978.

Kenneth Gaudet

Kenneth Gaudet a œuvré dans le domaine de l’éducation en français tout au long de sa carrière, qui a débuté́ en 1966. Il a contribué́ à l’éducation en français, langue première, qui, aujourd’hui, est toujours parlée en Nouvelle-Écosse.

Il a été enseignant durant les vingt premières années de sa vie professionnelle. Par la suite, de 1986 à 1989, il a été directeur de l’école secondaire de Clare. Il a également travaillé à la Direction acadienne et française du ministère de l’Éducation de la Nouvelle-Écosse, un poste important qui lui a permis d’apporter des changements majeurs en faveur des Acadiens et des francophones néo-écossais à une période où la communauté́ acadienne et francophone de cette province n’avait pas encore son propre conseil scolaire francophone et, conséquemment, n’assurait pas le contrôle sur l’éducation en français.

Ce poste au ministère de l’Éducation lui a aussi permis d’exercer divers mandats déterminants, que ce soit à titre de président du Comité d’éducation de langue française des provinces maritimes, de membre du bureau de direction de l’Association canadienne d’éducation de langue française, de conseiller au Commissariat aux langues officielles (programmes jeunesse), de membre du Professional Development Assistance Fund du Syndicat des enseignants de Nouvelle-Écosse, de membre du Comité́ consultatif du ministère de l’Éducation sur la programmation scolaire et, enfin, de membre d’un comité́ national des directeurs et des directrices de programmation scolaire.

De 1990 à 1996, Kenneth Gaudet a été directeur général du Conseil scolaire Clare-Argyle, toujours en Nouvelle-Écosse, et, de 1997 à 2000, il a travaillé à titre d’assistant du député́ fédéral du comté de Nova-Ouest. C’est en 2000 qu’il est élu conseiller scolaire au sein du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) créé́ en 1996. Il en a été successivement le vice-président, de 2000 à 2002, et le président pendant 17 ans, de 2002 à 2019. Sous sa présidence, le Conseil a connu énormément d’avancement et de progrès.

Tout en assumant ses fonctions au CSAP, il a continué à contribuer à l’épanouissement et au rayonnement des Acadiens et des francophones par divers autres moyens, et plus spécifiquement à titre de coordonnateur par intérim et de conseiller spécial au Bureau des Affaires acadiennes de la Nouvelle-Ecosse. En octobre 2020, il a effectué son dernier mandat à titre de conseiller scolaire au sein du CSAP, organisme dont les retombées et l’essor doivent beaucoup à son dévouement et à sa persévérance.

C’est notamment pour son engagement dans le maintien et le renforcement de la langue française en Nouvelle-Écosse, pour sa contribution à l’avancement de l’éducation en milieu minoritaire, et pour sa défense des droits des Acadiens et des francophones que le Conseil supérieur de la langue française lui décerne l’Ordre des francophones d’Amérique.