Transcription de l'allocution d'Alicia Despins

Monsieur Simon Jolin-Barrette, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, et ministre responsable de la Langue française,
Monsieur Pierre Boutet, président du Conseil supérieur de la langue française,
Distingués récipiendaires et invités,

Bonsoir.

Les gens honorés aujourd'hui sont des personnes d'exception, des modèles pour la culture francophone. Des gens qui ont à cœur la langue française, tout comme nous. Car, à la Ville de Québec, nous sommes tellement fiers de notre langue que nous voulons la faire rayonner chez nous, évidemment, mais aussi ailleurs au Canada et même dans le monde.

C'est pourquoi nous offrons de l'aide à plusieurs entreprises et organismes afin qu'ils se développent dans d'autres villes, dans d'autres pays. Non seulement cela permet de montrer l'étendue de leur talent, mais, en plus, cela met en valeur la poésie de notre langue.

D'ailleurs, le positionnement de notre ville affirme à la fois notre identité, nos valeurs et notre différence. Nous nous sommes basés sur notre particularité francophone dans le contexte nord-américain pour devenir Québec, l'accent d’Amérique.

Cet énoncé est beaucoup plus qu'un slogan : il s'agit en fait d'une affirmation collective, parce que nous sommes fiers de cette langue qui nous distingue. Et c'est avec des acteurs engagés comme vous que nous pourrons préserver notre héritage.

En mon nom et en celui de la Ville de Québec, je félicite donc chaleureusement les sept récipiendaires de l'Ordre des francophones d'Amérique ainsi que l'organisation lauréate du Prix du 3-Juillet-1608, que nous saluerons à l'instant.

Merci à tous et passez une excellente soirée!