Accueil » Prix et distinctions » Prix du 3-Juillet-1608 » 

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Transcription de l'allocution de Guy Jobin

Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

Bonsoir!

Je suis très heureux d'être parmi vous pour recevoir, au nom de toute l'équipe de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le Prix du 3-Juillet-1608.

C'est un prix qui nous rend très fiers.

Comme vous le savez peut-être, la Chambre s'implique depuis plus d’une décennie en francisation des nouveaux arrivants :

  • Notre programme J'apprends le français, développé il y a trois ans, se veut une réponse concrète au besoin en francisation des petits commerçants.
  • Ces commerçants sont souvent seuls et travaillent de longues heures pour assurer la survie de leur commerce. Il leur est donc difficile de se déplacer afin de suivre des cours de français dans des établissements d'enseignement le soir après leurs heures de travail.
  • Notre initiative est un service clés en main qui consiste à amener le français directement dans les commerces.
  • Chaque commerçant est jumelé à un étudiant spécialisé en enseignement du français.
  • L’étudiant se rend sur le lieu de travail du commerçant pour un atelier de conversation pratique qui permet à celui-ci de développer ses compétences linguistiques et d'offrir un service adéquat, en français, à sa clientèle.
  • Le programme s'accompagne également d'une campagne de communication et de sensibilisation dans la communauté. Chaque année, cette campagne incite plus de 600 000 résidents à soutenir les efforts des commerçants.

Depuis son lancement, le programme J'apprends le français continue de gagner en popularité : de 30 commerçants ayant adhéré à notre initiative en 2017, ce sont plus de 500 commerçants qui ont été jumelés cette année.

Le programme a permis la réalisation de près de 800 jumelages entre commerçants et étudiants depuis ses débuts, et je peux vous assurer que l'engouement n’est pas sur le point de s'essouffler.

En effet, nous avons présentement une liste d'attente de près de 400 commerçants!

Selon nous, l'engagement de nombreux acteurs de la société est essentielle pour soutenir la francisation des immigrants. Le programme J'apprends le français est un succès collectif en ce sens qu'il implique autant les commerçants participants que la relève enseignante et les citoyens qui sont interpellés par la campagne de sensibilisation.

Pour terminer, j'aimerais rappeler que si le programme connaît un tel succès, c'est essentiellement grâce à la collaboration de nos nombreux partenaires :

  • l'Université de Montréal, l'Université de Sherbrooke, les universités McGill et Concordia, et l'Université du Québec à Montréal;
  • les sociétés de développement commercial;
  • les différents arrondissements;
  • les bibliothèques de quartier;
  • les organisations qui œuvrent auprès de la clientèle immigrante;
  • et, bien entendu, le gouvernement du Québec, qui, dès le début, a cru et a investi dans ce projet audacieux et novateur.

Merci de votre appui précieux!

Enfin, merci au Conseil supérieur de la langue française pour la mise sur pied du Prix du 3-Juillet-1608 et pour sa reconnaissance du programme J'apprends le français. Nous sommes très fiers et honorés de recevoir ce prix aujourd'hui.

Bonne fin de soirée!