Accueil » Prix et distinctions » Prix médias » 

Prix Jules-Fournier

Prix Jules-Fournier

Le prix Jules-Fournier est attribué par le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) à un professionnel des médias de la presse écrite québécoise en reconnaissance de la qualité de la langue de ses textes. Les journalistes, les chroniqueurs et les blogueurs sont admis. Le lauréat reçoit une bourse de 2 000 $ et un parchemin calligraphié, signé par le président du CSLF.

Jules Fournier (1884-1918) était reconnu pour la vigueur, la clarté et la précision de son style. Il a travaillé successivement aux journaux La Presse, Le Canada, Le Devoir et La Patrie avant de succéder à Olivar Asselin à la direction du journal Le Nationaliste et de fonder par la suite son propre journal, L'Action.

Photo d'Isabelle Paré.
Isabelle Paré

Le Conseil supérieur de la langue française a décerné le prix Jules-Fournier 2019 à Isabelle Paré. Le prix lui a été remis le 5 mai à Montréal, à l'Amphithéâtre du Gesù, dans le cadre du Gala des grands prix du journalisme, organisé par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

La lauréate du prix Jules-Fournier a retenu l'attention du jury par sa grande maîtrise de la langue française, par l'usage d’un vocabulaire riche ainsi que par la clarté de son expression. De plus, l'écriture classique qu'elle manie avec brio est portée par un style rythmé et possède sa texture propre. Aussi, elle a la capacité à capter et à retenir l'attention du lecteur, à vulgariser les sujets traités et à alterner, avec justesse et intelligence, les propos, les visions et les citations. Enfin, elle sait allier la rigueur de l'exposé, la qualité de la narration et la pertinence de la métaphore.

Détentrice d'une licence en droit de l'Université de Montréal, Isabelle Paré s'est jointe à la salle de rédaction du Devoir en 1987, après un stage à La Presse. En 1990, une bourse lui a permis de parfaire sa formation au quotidien Le Monde. Elle a remporté en 2000 le prix Judith-Jasmin dans la catégorie grand reportage. Au cours de sa carrière de journaliste, elle a eu l'occasion de couvrir plusieurs secteurs de l'information, de la politique à la santé en passant par les affaires sociales et la culture. Isabelle Paré est toujours reporter aux informations générales et également chef de division, responsable de la coordination des dossiers du samedi dans Le Devoir.