Accueil » Prix et distinctions » Prix médias » 

Prix Raymond-Charette

Prix Raymond-Charette

Le prix Raymond-Charette est attribué par le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) à un professionnel des médias de la presse radiotélévisée québécoise pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité. Les journalistes, les animateurs et les reporteurs sont admis. Le lauréat reçoit une bourse de 2 000 $ et un parchemin calligraphié, signé par le président du CSLF.

Raymond Charette (1929-1983) a été reconnu pour ses qualités professionnelles exceptionnelles et pour sa maîtrise exemplaire de la langue française. Il est entré en fonction, comme annonceur-réalisateur, à la section française du Service international de Radio-Canada, en 1953. L'année suivante, il devient annonceur au réseau français. Deux des émissions qu'il a animées l'ont particulièrement fait connaître : Tous pour un, de 1963 à 1966, et Atome et galaxies, de 1967 à 1969.

Photo de Luc Chartrand. Mention de source : Christian Côté, Radio-Canada
Luc Chartrand

Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) remis le prix Raymond-Charrette à monsieur Luc Chartrand. La remise des prix a eu lieu ce jeudi 7 juin à Montréal dans le cadre d’une cérémonie tenue à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

Le lauréat du prix Raymond-Charette a su se démarquer par l'emploi d'une langue riche, juste et précise et par la clarté de son expression, ce qui permet d'assurer une parfaite compréhension des sujets dont il traite. De plus, par son souci de chaque mot et par sa préoccupation à faire prévaloir les faits, il sait aborder des thèmes à la fois complexes et sensibles tout en suscitant l'intérêt constant du spectateur. Aussi, par son sens du récit et par la construction de ses reportages, il a développé une identité propre, marquée par une grande rigueur argumentaire. Enfin, la maîtrise qu'il démontre de la langue de la télévision incarne ainsi une tradition d'excellence et permet de la maintenir.

Journaliste depuis 1977, Luc Chartrand a commencé sa carrière à titre de journaliste indépendant, collaborant à plusieurs grandes publications québécoises. Il a été membre de la rédaction du magazine L'actualité de 1989 à 2000 avant de passer au journalisme télévisé, à la Société Radio-Canada. Il y a occupé des fonctions de grand reporter pour les émissions d'information Le Téléjournal/Le Point, Zone libre et Une heure sur terre. Il a été correspondant à Paris et au Moyen-Orient, effectuant de nombreux reportages internationaux, notamment en zone de guerre. Il fait aujourd'hui partie de l'équipe du magazine Enquête. Il a de plus publié deux romans, des récits de voyage et un ouvrage sur l’histoire des sciences au Québec. Journaliste dont le travail a été souvent primé, Luc Chartrand a d'ailleurs reçu en 1998 le prix Jules-Fournier, ce qui fait de lui cette année, lauréat du prix Raymond-Charette, le premier journaliste à obtenir les deux prix médias du Conseil.