Accueil » Vivre en français au Québec » 

Technologies de l'information

La Politique d'utilisation du français dans les technologies de l'information et des communications

Le Québec s'est doté d'une politique d'utilisation du français dans les technologies de l'information et des communications qui s'applique au gouvernement, à ses ministères et aux organismes gouvernementaux.

Cette politique généralise l'utilisation du français intégral (respect des accents, cédilles, trémas, ligatures, conventions typographiques françaises, etc.) dans les communications avec les citoyens et les entreprises, de même que dans les postes de travail informatisés du personnel. Elle renforce les exigences concernant l'acquisition de logiciels en français et le soutien technique en français. Elle prévoit aussi que le matériel, les banques de données, les systèmes d'information et les logiciels doivent être conformes à neuf standards.

Ces standards, relatifs à l'interopérabilité et à l'utilisation intégrale du français dans les technologies de l'information et des communications, assurent un encadrement normatif aux ministères et aux organismes, en plus de fixer de façon claire les exigences de l'Administration auprès des fournisseurs de biens et de services. Dans les grandes banques de données, ils facilitent notamment l'écriture correcte des noms, prénoms et adresses des citoyens et résidents du Québec.


Illustration - Michel Giguère

La production et la transmission de l'information sur le Web

Le déploiement d'Internet a permis à l'information de franchir rapidement les frontières, remettant en question toutes les barrières, y compris les barrières linguistiques. La production et la transmission électronique des connaissances posent ainsi de nombreux défis aux États dont la langue d'usage n'est pas l'anglais. Aussi le Québec a-t-il voulu :

  • prendre les mesures nécessaires pour que le français occupe une place croissante dans les nouvelles technologies de l'information et des communications;
  • assurer, en concertation avec ses partenaires internationaux, le respect et l'emploi des langues nationales, et en particulier du français, sur le Web.

Pour atteindre ces objectifs, il faut disposer non seulement de matériel adapté à la langue française, mais aussi d'outils de production et de systèmes de navigation qui permettent, à la fois, de circuler en français sur Internet et d'en accroître les contenus francophones.

Le gouvernement du Québec fait appel à tous les partenaires du secteur public et privé pour promouvoir la langue française sur le Web et offrir un contenu en français aux internautes.


Retour à la section Menu express
Menu express

Vers le haut