Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

La langue française dans le monde 2010

2010-10-18
Couverture de La langue française dans le monde 2010.

Coordination et rédaction : Alexandre Wolff, responsable de l'Observatoire de la langue française
Rédaction : Josiane Gonthier, chargée de mission
Maison d'édition : Éditions Nathan
Date de publication : 21 octobre 2010

Unique ouvrage de référence sur le sujet, La langue française dans le monde 2010 renouvelle fondamentalement sa présentation qui se veut plus accessible. On y trouve de nombreuses cartes et toutes les informations disponibles sur le français, rassemblées dans quatre grandes parties.

Dans la première partie, le lecteur constatera l'étendue de la pratique de la langue française et le détail des situations - souvent très différentes d'un territoire à l'autre - qui caractérisent les « francophones » de chacun des pays membres et observateurs de l'Organisation internationale de la Francophonie. Cette année, les nouvelles estimations du nombre de francophones dans le monde se fondent sur une démarche scientifique repensée et des sources fiabilisées. L'élaboration de ces statistiques a permis aux auteurs d'analyser et de comprendre les évolutions et les dynamiques qui, contrairement aux idées reçues, font de la langue française une langue d'avenir dans bien des domaines, dont le nombre de locuteurs devrait continuer de croître.

Langue d'enseignement et langue d'apprentissage, le français est l'une des très rares langues à être apprises sur les cinq continents. Dans une deuxième partie, ce sont les nombres détaillés d'apprenants de et en français par pays qui nous sont dévoilés, accompagnés d'analyses sur les tendances à l'œuvre dans chaque grande région du monde.

Habituée au contact avec d'autres langues, la Francophonie s'inscrit dans un paysage culturel mondial qui participe de ce qu'on appelle parfois la « diplomatie d'influence », dans laquelle les enjeux sont à la fois identitaires et économiques et dont la troisième partie du livre nous montre toutes les facettes : les grandes manifestations culturelles, la production littéraire, musicale et audiovisuelle, Internet, les médias... Sans oublier la question centrale de la place du français dans la vie internationale.

Enfin, la quatrième partie s'attache à l'actualité de la langue française dans les aspects liés à sa forme (ses variations, son enrichissement, sa modernisation...), mais aussi dans tout ce qui touche à son statut juridique ainsi qu'à ses usages, notamment dans les milieux professionnels et institutionnels, et dans des secteurs clés (audiovisuel, sciences...).

Le résumé publié est celui de l'éditeur.