Partager Partager sur Facebook. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtrePartager sur Twitter. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.Partager sur Delicious. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Conseil supérieur de la langue française récompense deux professionnels des médias pour leur maîtrise de la langue française

2021-05-12

Québec, le 12 mai 2021. – Le Conseil supérieur de la langue française rend publics aujourd'hui les noms des personnes lauréates des prix médias 2021. Ainsi, madame Marie-Andrée Chouinard remporte le prix Jules-Fournier et monsieur Pierre Bruneau, le prix Raymond-Charette.

Marie-Andrée Chouinard, lauréate du Prix Jules-Fournier 2021

Marie-Andrée Chouinard est une journaliste qui a placé son amour des mots au service de sa curiosité. Entrée au quotidien Le Devoir en 1996 après des études en lettres au Petit Séminaire de Québec et un baccalauréat en journalisme à l’Université du Québec à Montréal, on l'a connue pour sa couverture chevronnée de l'éducation pendant plus d'une décennie, un secteur qu'elle affectionne toujours. Tour à tour reporter, éditorialiste, chef de division et directrice de l'information, elle y est rédactrice en chef depuis 2018, une fonction qui la place au centre des stratégies de développement de la rédaction. Elle a été lauréate du prix Judith-Jasmin dans la catégorie « Meilleur texte d’opinion » en 2012 et du prix Claude-Ryan du Concours canadien de journalisme pour sa production éditoriale en 2020.

La lauréate du prix Jules-Fournier a retenu l'attention du jury par sa grande maîtrise de la langue française, par l'efficacité de son écriture ainsi que par l'élégance de son style. De plus, la richesse et la diversité de son vocabulaire de même que la rigueur et la logique de son argumentaire permettent de traiter d'enjeux politiques et sociaux avec justesse, tout en assurant la perspective éditoriale de l'écrit. Aussi, sa capacité à vulgariser facilite au lecteur l'accès à un large éventail de thèmes et de situations complexes, et lui permet aussi d'enrichir sa réflexion. Enfin, elle sait allier la qualité de la démonstration à la précision du point de vue et au rythme de la narration, tous démontrant sa maîtrise des sujets traités.

Pierre Bruneau, lauréat du prix Raymond-Charette 2021

Pierre Bruneau a commencé sa carrière à la radio de 1972 à 1980. C'est en 1976 qu'il a joint le réseau TVA comme chef d’antenne aux nouvelles. Coup de cœur du public, il détient 20 trophées Artis à titre de meilleur animateur de bulletin de nouvelles pour TVA et LCN. Il a reçu plusieurs honneurs en carrière, dont la Médaille du jubilé et l'Ordre du mérite de l'Association canadienne des radiodiffuseurs, a été nommé chevalier de l'Ordre de la Pléiade et a reçu l'insigne de l'Ordre national du Québec et de l'Ordre du Canada. Il a obtenu à plusieurs reprises les prix de la confiance IPSOS-ICO dans les catégories « Secteur caritatif» et « Secteur information et journalisme », ainsi que le titre de personnalité en laquelle les Québécois ont le plus confiance en 2014.

Le lauréat du prix Raymond-Charette a su se démarquer par la correction de sa langue, par la richesse de son vocabulaire ainsi que par la clarté de son expression. Aussi, la fluidité de l'exposé, l'élégance du style et la maîtrise de la langue savent se manifester tout autant de manière authentique et naturelle qu’avec aisance et sobriété. De plus, par la qualité de sa langue parlée, il sait rendre accessible et compréhensible une actualité complexe, qu'elle soit d'une perspective québécoise, canadienne ou internationale. Le jury a enfin souligné que sa maîtrise de la langue contribue au rayonnement du fait français en Amérique et fait aussi de lui un modèle inspirant pour la presse radiotélévisée québécoise.

Les prix médias

Le prix Jules-Fournier est décerné annuellement à un journaliste de la presse écrite en reconnaissance de la qualité de ses écrits, tandis que le prix Raymond-Charette est remis à un journaliste de la presse radiotélévisée pour sa contribution exemplaire à la diffusion d'un français de qualité. Les deux prix sont chacun accompagnés d'une bourse de 2 000 $ et d’un parchemin calligraphié.

Pour plus de renseignements sur les prix médias, visitez le site Web du Conseil supérieur de la langue française au www.cslf.gouv.qc.caCe lien ouvre dans une nouvelle fenêtre, et son contenu risque de ne pas être accessible.

À propos du Conseil

Le Conseil supérieur de la langue française a pour mission de conseiller le ministre responsable de la Langue française sur toute question relative à la langue française au Québec. De plus, il peut informer le public sur toute question qui concerne le français au Québec.


                                                                             – 30 –





Source : Conseil supérieur de la langue française
Téléphone : 418 643-2740
Courriel : cslf@cslf.gouv.qc.ca

Vers le haut